Accueil Monde Proche-Orient

Explosion au port de Beyrouth: Tarek Bitar, un juge menacé au cœur d’une affaire d’Etat

A nouveau suspendue, l’enquête sur la gigantesque explosion du port de Beyrouth déchire le Liban. Au cœur de cette affaire, Tarek Bitar. Dernier défenseur d’une justice indépendante pour les uns, homme à abattre pour les autres. A 47 ans, le juge d’instruction déchaîne les passions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Veste noire, cravate grise et chemise blanche, Tarek Bitar fixe l’objectif et esquisse un demi-sourire. Derrière lui, la montagne libanaise est presque blanche, surexposée. Cette photo publiée et republiée à l’infini par les médias est l’une des seules du juge Bitar. Car l’homme qui pilote l’une des plus importantes enquêtes de l’histoire du Liban est loin d’être une superstar des tribunaux. C’est un magistrat discret, « opiniâtre », disent ses proches.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs