Accueil Culture Livres

Dans l’intimité de la veuve Céline

Sandra Vanbremeersch raconte vingt ans de vie quotidienne à proximité de « La dame couchée ». Lisez le premier chapitre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Personne ne veut de cet emploi : assistante de vie pour un remplacement de l’été. Pourquoi, demande la narratrice de La dame couchée, roman vrai de Sandra Vanbremeersch ? « Il s’agit de s’occuper de la veuve de Louis-Ferdinand Céline […]. Ben… parce que… Céline… » En outre, le poste ne correspond pas à la demande, qui concernait un travail à mi-temps.

C’était en 2000, pour une charge provisoire. « Le voyage ne devait durer qu’un été, il a duré vingt années. »

Lucette Destouches, après une carrière de danseuse, a enseigné. Mais son mari est mort depuis presque 40 ans et elle-même progresse lentement mais sûrement vers sa centième année – quand elle meurt, en 2019, elle a 107 ans. Une très vieille dame, donc, au corps transformé par le temps : « Pieds déformés, la danseuse s’est modelée en sculpture. Un orteil par-ci un autre par-là, se croisant au bout de la ligne du pied. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs