Accueil Culture Livres

L’innocence n’empêche pas les soupçons

Tombé dans un piège, Mickey Haller se retrouve en prison et décide d’assurer sa propre défense.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

Michael Connelly n’aime rien tant que passer d’un personnage à l’autre tout en reliant chacun de ses héros à travers des apparitions dans les aventures des autres. Cette fois, c’est l’avocat Mickey Haller qui est au centre d’une ténébreuse histoire. Alors qu’il sort d’un bar où il vient de fêter l’acquittement d’un client, il se fait contrôler par un policier pour défaut de plaque. Rien de bien grave jusqu’au moment où un cadavre est découvert dans le coffre de sa voiture…

Avec L’innocence et la loi, Michael Connelly livre un exemple parfait de « fiction procédurale », genre américain par excellence où la quasi-totalité du récit se déroule dans un tribunal. Mais si Mickey Haller est un habitué des prétoires, il découvre cette fois ce que ses clients habituels vivent au jour le jour : la prison, les humiliations, le danger permanent, la suspicion de tous même quand on se sait et qu’on se proclame totalement innocent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs