Accueil Belgique Politique

Hospitalisé en urgence pour un problème rénal, Conner Rousseau sera opéré début décembre

Il y a quinze jours, le président du Vooruit avait également été hospitalisé pour le même problème.

Temps de lecture: 1 min

Le président du Vooruit, Conner Rousseau, devra subir une opération en décembre en raison d’un kyste rénal. Il a été admis à l’hôpital pour la deuxième fois samedi, jour de son anniversaire.

Le président des socialistes flamands a lui-même annoncé la nouvelle samedi sur le réseau social Facebook, expliquant qu’il avait été transporté d’urgence à l’hôpital et qu’il devrait être opéré en décembre.

Le porte-parole du parti, Niels Pattyn, a confirmé l’admission d’urgence et a expliqué que Conner Rousseau avait des problèmes avec un kyste sur ses reins. « Parfois, le président a une douleur aiguë. À cause de l’excès de travail, du manque de sommeil et du stress, elle surgit régulièrement », explique-t-elle. « Ensuite, il faut le mettre sous baxter pour contrôler la douleur. »

Une opération suivra en décembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, dimanche 14 novembre 2021, 11:55

    Mais lui, est-il vacciné? Si oui pourquoi attendre si longtemps... parce qu'il n'a pas le covid ? Il n'y a pas que les non-vaccinés qui ont le covid, certains vaccinés sont en soins intensifs. En mars 2020, il n'y avait pas de traitement alors les dirigeants faisaient N'IMPORTE QUOI. Sauf si vous travaillez dans un hôpital, êtes-vous certain Mr Heymbeek qu'on réserve des lits aux non-vaccinés? Ils ont aussi le droit d'être soignés il me semble.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 14 novembre 2021, 15:51

    Toujours aussi confuse Mme Lecocq, le confinement ne doit pas aidé. https://www.lesoir.be/406128/article/2021-11-12/coronavirus-mis-sous-pression-les-hopitaux-doivent-se-preparer-au-pire. Et voila pour cause covid, les hôpitaux sont sous pression, des lits et personnels sont réservés, et d'autres soins sont reportés, cette mise sous pression serait moindre si plus de personnes avait été vaccinées...

  • Posté par massacry olivier, dimanche 14 novembre 2021, 15:51

    Toujours aussi confuse Mme Lecocq, le confinement ne doit pas aidé. https://www.lesoir.be/406128/article/2021-11-12/coronavirus-mis-sous-pression-les-hopitaux-doivent-se-preparer-au-pire. Et voila pour cause covid, les hôpitaux sont sous pression, des lits et personnels sont réservés, et d'autres soins sont reportés, cette mise sous pression serait moindre si plus de personnes avait été vaccinées...

  • Posté par Brunet Maxime, dimanche 14 novembre 2021, 8:57

    Non, non. Il faut laisser la place pour ceux qui souffrent du covid !

  • Posté par Heymbeeck Joseph, dimanche 14 novembre 2021, 11:34

    Vous avez hélas raison. C'est l'exemple type de ce qui arrive quand on réserve des lits pour des gens qui ne font aucun effort de prévention. J'ai eu le coup en mars 2020. Aussi dû céder ma place et attendre 6 mois pour être opéré. Si en 2020 on ne savait pas où on allait, c'est devenu maintenant injuste de réserver des lits pour des non vaccinés. On doit aussi les soigner bien sûr mais plus aucune raison pour qu'ils deviennent prioritaires ! On doit soigner au fur et à mesure des arrivées.

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs