Accueil Sports Football Football à l'étranger

Matches truqués: Antonio Conte est finalement acquitté dans le scandale du Calcioscommesse

Le sélectionneur de l’équipe d’Italie et futur entraîneur de Chelsea Antonio Conte a été acquitté lundi par le tribunal de Crémone (nord de l’Italie) dans le cadre du scandale de matches truqués du « Calcioscommesse ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le procureur Roberto Di Martino avait requis six mois de prison avec sursis et une amende de 8.000 euros contre Conte, qui était poursuivi pour « fraude sportive » pour ne pas avoir dénoncé en mai 2011 des faits de corruption lors d’un match de Sienne (Serie B), qu’il entraînait alors.

Antonio Conte pourra donc bien entraîner Chelsea la saison prochaine, après l’Euro 2016 disputé à la tête de la sélection italienne.

L’entraîneur italien a toujours nié avoir été au courant de la manipulation par des parieurs de cette rencontre remportée par Sienne (1-0) le 29 mai 2011 sur le terrain d’AlbinoLeffe. Son dossier s’inscrit dans celui du « Calcioscommesse », un très vaste scandale de matches arrangés dans le football italien, pour lequel plus d’une centaine de personnes doivent encore être jugées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs