Accueil La Une Monde

Silence des médias chinois sur le 50e anniversaire de la Révolution culturelle

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les médias officiels chinois étaient très largement silencieux lundi sur le 50e anniversaire du début de la Révolution culturelle, et la discussion sur cette période tumultueuse et sanglante était toujours censurée par les autorités. Le 16 mai 1966 avait commencé, avec une déclaration officielle, «la Grande révolution culturelle prolétarienne», une décennie qui allait bouleverser de façon radicale le paysage politique chinois.

Mais lundi, le Quotidien du Peuple, organe du Parti communiste, n’avait pas le moindre article sur cet anniversaire, et le Global Times, également journal officiel, se contentait de reprendre cinq paragraphes d’un article de l’AFP sur le succès des collectionneurs de reliques de cette époque, sans le moindre contexte. En 1981, la Révolution culturelle a été officiellement qualifiée de «grave» erreur de Mao Tsé-toung qui a «semé le chaos dans le pays et amené une catastrophe pour le Parti, l’État et le peuple entier». Chapitre clos pour les autorités.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs