Accueil Belgique Politique

Petra De Sutter veut relancer le débat de la vaccination obligatoire pour éviter une société à deux vitesses

Ce week-end, Frank Vandenbroucke et Christie Morreale avaient appelé à la vaccination obligatoire de toute la population. Cette question sera abordée lors du prochain comité de concertation prévu ce vendredi 19 novembre.

Temps de lecture: 2 min

La vice-Première ministre Petra De Sutter (Groen) estime que la vaccination obligatoire doit être mise sur la table afin d’éviter des mesures qui entraîneraient une division de la société, comme par exemple réserver les discothèques aux personnes vaccinées, a-t-elle déclaré lundi matin sur Radio 1.

Pour Petra De Sutter, il est clair que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour freiner l’augmentation du nombre d’infections. Mais la politicienne du parti écologique flamand ne soutient pas les alternatives telles que préconisées par l’Autriche, avec un confinement des personnes non vaccinées. « Cela créerait un fossé dans la société. On ne peut pas faire ça », a déclaré Petra De Sutter, qui fait également référence à la proposition d’exclure les personnes non vaccinées des discothèques.

Elle a souligné que des mesures supplémentaires devaient être prises pour stopper l’avancée du virus, mais qu’elles devaient être proportionnées et non discriminatoires. Petra De Sutter a également demandé une meilleure application des mesures existantes ainsi que l’obligation de télétravailler.

Ce week-end, Frank Vandenbroucke et Christie Morreale avaient appelé à la vaccination obligatoire de toute la population. Cette question sera abordée lors du prochain comité de concertation prévu ce vendredi 19 novembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 15 novembre 2021, 17:57

    Mme Vigneron, votre haine à l'égard de Mme De Sutter et à l'égard de l'humanité est un tellement triste spectacle que je me demande comment vous pouvez encore vous regarder dans un miroir. Pfff.

  • Posté par Vigneron Anne, lundi 15 novembre 2021, 16:09

    Pourles lobotomisés qui lise ce journal, allez vous informer sur ttps://www.notre-planete.info/actualites/4849-vaccins-COVID-19-risques-morts; Vous en aurez froid dans le dos et n'oserez plus vous regarder dans le miroir. Elle aurait mieux fait de rester homme ce ministre transgenre qui se bourre d'hormones et qui veut imposer des injections toxiques à la population encore consciente de ce qui se prépare car ce ne sera pas fini ensuite il y aura le puçage

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 15 novembre 2021, 19:00

    Mme Vigneron, comme déjà dit par ailleurs, vous ne risquez pas grand chose de ce dernier point de vue ("puçage"), tellement vous avez déjà "la puce à l'oreille". Et pour la lobotomie éventuelle, dans votre cas aucun changement en vue, c'est déjà largement fait...

  • Posté par Mauer Marc, lundi 15 novembre 2021, 18:10

    Puçage … c’est cela oui. L’idée que vous ne représentez rien, que vos données ( lesquelles d’ailleurs) n’intéressent personne et que ce que vous faites et où vous êtes n’intéresse personne non plus ne vous aurait jamais effleuré l’esprit? Penser que l’on veut vous tracer c’est vous accorder une importance que vous êtes vraiment loin d’avoir. Moi aussi d’ailleurs.

  • Posté par massacry olivier, lundi 15 novembre 2021, 17:32

    Et dites nous donc pourquoi puisqu'< on nous ment, nous cache tout> vos chères associations telle que <Notre bon droit> ou < Bons Sens> n'attaquent-elles pas les instituts de pharmacovigilance pour mensonge ? ....Bizarre que des faits si établis ne soient pas dénoncées en justice, non? Ah moins que tout ça soit encore du vent.... Au fait comment va votre cure à la coconut prescrit par votre ami PR : https://healthimpactnews.com/2021/study-virgin-coconut-oil-effective-in-reducing-covid-symptoms/

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs