Accueil Le direct Le direct économie

Le 24e Congrès des économistes tirera les leçons de la crise sanitaire

Le 24e Congrès des économistes, qui réunit tous les deux ans des économistes, des juristes, des politologues, des sociologues et d'autres experts, se penchera jeudi sur les conséquences économiques de la crise sanitaire et la gestion de cette dernière, sous la présidence du gouverneur de la Banque nationale de Belgique, Pierre Wunsch, et du professeur d'économie à l'ULB Mathias Dewatripont.
Temps de lecture: 2 min

Les avant, pendant et après crise seront passés à la loupe et analysés par les intervenants, qui rendront compte de différents points de vue et de différentes approches relevant des domaines de l'économie, des finances publiques, de l'épidémiologie ou encore de la psychologie.

"La crise Covid est évidemment un choc majeur et inédit et on n'est pas encore au bout, mais des leçons peuvent déjà en être tirées", a affirmé lundi M. Dewatripont en préambule au Congrès. "C'est plus la peur du virus que le virus lui-même qui domine en termes d'impact sur l'activité économique."

"Pas mal de gens ont réappréhendé l'équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle", a ajouté M. Wunsch. "Cet aspect-là va peut-être rester avec nous beaucoup plus longtemps que l'aspect macroéconomique de la crise."

Les travaux qui seront ainsi présentés sont articulés en quatre commissions: un flashback critique sur les mesures économiques prises au cœur de la crise sanitaire; le cadre macroéconomique, les politiques budgétaires et la reprise économique post-covid; les diverses approches du phénomène épidémiologique et enfin la question du télétravail et de son avenir. Des interventions en séances plénières sont également prévues à l'ouverture et à l'issue de la journée.

Seront abordées notamment des questions liées à la gestion de la crise telles que la réactivité des secteurs privé et public, la mobilisation des banques, le droit passerelle en Belgique, les modèles épidémiologiques comme source de compréhension des comportements humains - par collecte de données de contacts sociaux, par exemple -, la liberté vaccinale, la surmortalité et la géographie sociale d'un pays, mais aussi le télétravail, l'organisation du travail en général et la prise en compte du domicile du télétravailleur et des impacts sur l'environnement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs