Accueil Culture

A l’Expo universelle de Dubaï, le pavillon belge a la frite et le schtroumpf

Le pavillon futuriste de la Belgique livre ses recettes héroïques pour l’avenir durable de la planète : frites, gaufres et bandes dessinées !

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

L’Exposition universelle de Dubaï est ce lieu improbable où le temps se contracte, où le regard peint de Gengis Khan peut croiser celui de Michel-Ange, où l’avatar d’Elio Di Rupo danse avec les stars de la bande dessinée, où les Schtroumpfs apportent enfin la solution aux bouchons du carrefour Léonard et du tunnel de Cointe…

Au pavillon belge, un fumet gourmand de frites et de gaufres étouffe le parfum des fleurs du désert de la façade végétalisée. Dès l’entrée, des héros du passé dessinent l’avenir du pays. Seul Tintin manque à l’appel. Les scénographes lui ont préféré le grand reporter Guy Lefranc, dont l’auteur est, certes, enterré à Céroux, mais a toujours porté la nationalité française...

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs