Accueil Monde Proche-Orient

Du meurtre de Khashoggi au rachat de Newcastle Utd, une histoire de trolls saoudiens

Le régime saoudien attache beaucoup d’importance à son image, parfois malmenée sur Twitter. Grâce à des « trolls », la réplique peut être agressive voire cinglante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Connaissez-vous le verbe « troller » ? Signification, en argot internet : polluer par des messages provocateurs, ou quelque chose d’approchant. Les messages en question s’appellent des trolls. Eh bien, les Saoudiens en sont très friands ! Chez eux, le réseau Twitter a pris une grande importance ces dernières années et le régime a depuis longtemps décidé de s’y distinguer par un comportement résolument agressif envers ses contempteurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs