Accueil Monde Europe

Au Royaume-Uni, l’apostrophe est menacée d’extinction

Une étude de l’université de Lancaster souligne la forte diminution de l’utilisation du fameux « ’s » sur lequel butent tant d’étudiants en langue anglaise.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A l’évidence, le génitif saxon est menacé de tomber en désuétude, conclut un rapport de l’université de Lancaster (nord de l’Angleterre) qui a passé au crible 100 millions de mots publiés dans la presse, les livres et sur internet.

« Ce n’est pas une question d’ignorance mais de concision exigée par les médias sociaux. La langue anglaise est devenue plus informelle. La ponctuation s’est allégée », constate le document à propos de la moindre utilisation de l’apostrophe comme trait d’union. Pear’s (poires) ou Banana’s (bananes) : les marchands de fruits ambulants qui ont l’habitude de confondre l’apostrophe avec le s du pluriel sont également montrés du doigt.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par COURRIER Patti, mardi 16 novembre 2021, 6:51

    L'apostrophe " 's " (espacée pour voir clair), se reporte a l'appartenance de quelque chose a quelqu'un. Ex : "John's pears are sweet." Les poires de John sont sucrées. Ou "John's bananas are still green." Les bananes de John sont toujours verte. L'apostrophe écourte la phrase comme ceci : " the pears that are sweet belong to John." Les poires sucrées appartiennent a John." Et, "the green bananas belong to John." Les bananes vertes appartiennent a John. En ce qui me concerne, je n'ai jamais - du moins, pas encore - mis l'apostrophe au mauvais endroit ...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs