Accueil Société Régions Bruxelles

Le bourgmestre de Forest en burn-out depuis un an

Voilà douze mois que Mariam El Hamidine (Ecolo) fait fonction. Stéphane Roberti (Ecolo) continue, lui, à percevoir le traitement de bourgmestre, faute de statut social pour les membres des collèges.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Un an, déjà, que la commune de Forest n’a plus de bourgmestre en titre. Depuis novembre 2020, Stéphane Roberti est en congé de maladie. Burn-out, acte le certificat médical, prolongé jusqu’en janvier. Le mandataire Ecolo a disparu de la scène communale, « il se soigne », insiste Mariam El Hamidine, qui cumule, depuis douze mois, des casquettes scabinale (affaires sociales, population, état civil…) et mayorale. « C’est énormément de travail, avoue l’écologiste. La fonction de bourgmestre, c’est à elle seule un temps plein. » Valorisée par un traitement supérieur à celui d’un(e) échevin(e)… auquel ne peut prétendre la faisant fonction forestoise. Stéphane Roberti continue, en effet, à être payé par la commune comme s’il exerçait toujours son mandat, sa remplaçante restant au barème appliqué à tous les autres membres du collège (75 % du salaire mayoral).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs