Accueil Le direct Le direct économie

Les Pays-Bas cherchent encore à abolir la taxe sur les dividendes pour conserver Shell

Le gouvernement démissionnaire des Pays-Bas a sondé la Chambre basse à la recherche d'un soutien pour abolir la taxe sur les dividendes, après l'annonce par le groupe pétrolier et gazier Shell de son intention de transférer son siège social de La Haye à Londres et de devenir une société entièrement britannique, ont confirmé plusieurs sources à l'agence ANP lundi.
Temps de lecture: 1 min

Le ministre néerlandais des Affaires économiques, Stef Blok, et le secrétaire d'État aux Affaires fiscales, Hans Vijlbrief, ont sondé les différents groupes politiques. Mais un éventuel changement de la législation reviendra probablement à un gouvernement ultérieur.

L'accord de coalition prévoyait la suppression de cet impôt. Le VVD, en particulier, était favorable à cette mesure qui visait à rendre les Pays-Bas plus attractifs pour les multinationales.

Mais l'opposition refusait d'accepter les milliards d'allégements fiscaux accordés aux actionnaires et, parmi les partis de la coalition, la ChristenUnie et D66 y étaient également opposés. Finalement, l'abolition prévue avait été abandonnée lorsqu'il est apparu qu'elle n'avait pas empêché le groupe Unilever de quitter Rotterdam pour Londres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs