Accueil Économie Entreprises

Intercommunale d’incendie de Liège: le généreux contrat du pompier Moreau

L’IILE veut mettre fin à sa relation avec Stéphane Moreau, secrétaire général en congé depuis 2005. Mais en cas de rupture du contrat, celui-ci aurait non seulement droit au préavis légal, mais également à un forfait de cinq ans de salaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le 5 octobre dernier, l’intercommunale liégeoise des pompiers (IILE) envoyait à Stéphane Moreau, son secrétaire général en congé depuis 2005, un courrier comminatoire lui enjoignant de transmettre sans délai le contrat de travail qu’il avait signé en 2001 : « Nous attirons votre attention sur la circonstance que le refus d’obtempérer à notre demande, dans un délai de quinze jours, sera considéré par nous comme une faute rendant totalement impossible – pour autant qu’elle le soit encore – la poursuite d’une relation contractuelle. »

Ce contrat est finalement parvenu aux dirigeants de l’intercommunale. Il n’a pas encore été présenté aux administrateurs mais, en recoupant différents témoignages, Le Soir est en mesure d’en reconstituer les principaux points.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Delpierre Bernard, mardi 16 novembre 2021, 11:49

    On a beau jeu de faire ressortir les turpitudes financières entourant ce personnage mais un contrat n'est pas conclu tout seul, il y a nécessairement un cocontractant qui a libellé les avantages exorbitants dont il bénéficie , en fait ce n'est qu'une petite partie des contrats parasitaires conclus à Liège depuis belle lurette et dont les bulles nauséabondes éclatent depuis l'affaire Publifin ; pour mémoire, pour gérer le "hall des foires de liège" et "le palais de Congrès" dont la Ville pourrait s'occuper vu que cela réside essentiellement en locations, une intercommunale a été créée dont le dirigeant soutenu par le sieur Moreau est lui aussi , malgré des émoluments de très haut niveau, aux prises avec la justice par pur hasard fiscal car son conseil d'administration avait tout fait pour étouffer l'affaire.....Voilà qui en dit sur long sur les usages en vigueur dans la principauté....

  • Posté par Otte Gérard, lundi 15 novembre 2021, 22:36

    Chez nous à Liège, On est à la page Car nous avons fondé Une compagnie de pompiers Ils se présentèrent Chez "Mossieu" Moreau Qui fit un grand discours Pour fêter ce beau jour Nous avons bien rigolé La fanfare a défilé Avec les pompom... Avec les pompom... Avec les pompiers AVEC LES P$ !

  • Posté par Haegelsteen Philippe, lundi 15 novembre 2021, 20:56

    Il faut poursuivre en justice ceux qui ont votés pour ces contrat. C'est trop simple de dire que cette crapule de Moreau est le seul responsable. Ceux qui ont participé à cette escroquerie ont du en tirer de bénéfices. Ce qui fait vomir c'est que les socialos continuent à donner des leçons de morales.

  • Posté par Fontesse Philippe, lundi 15 novembre 2021, 20:14

    Pour une personne quelconque, elle serait depuis longtemps en prison et ses biens saisis avec dommages à rembourser, sans parachute doré et perdant ses droits. Mais cette personne, avec toutes les magouilles qu'il a fait est toujours en liberté, profite de ces biens, peut avoir des parachutes dorés pourtant les fautes graves sont légions mais personnes n'osent aller contre, normal quand on sait qu'il faut la bonne adhésion de parti et fermer les yeux pour avoir accès aux places importantes de la justice ou autres. Donc cette personne est couverte car les personnes qui pourraient intervenir ne sont pas blanc comme neige.

  • Posté par Otte Gérard, lundi 15 novembre 2021, 22:48

    Une main sale lave l'autre.

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs