Accueil Sports Football Diables rouges

Eden Hazard absent avec les Diables rouges au pays de Galles: «Le plan était de lui offrir 60 minutes de jeu samedi», avoue Roberto Martinez

Les qualifications prennent fin ce mardi pour les Belges. Si le voyage au Qatar est déjà acquis, les Diables rouges voudront finir ces éliminatoires sur une bonne note.

Temps de lecture: 3 min

Le pays de Galles est le dernier adversaire des Diables rouges en qualification au Mondial 2022, mardi, à Cardiff (19h45 locale, 20h45 heure belge).

Face à des Belges déjà qualifiés, l’enjeu pour les Gallois sera d’assurer la deuxième place du groupe, qu’ils occupent actuellement avec 3 points d’avance sur la République Tchèque.

Depuis leur défaite 3-1 en Belgique en ouverture des qualifications, les Dragons n’ont plus perdu, alignant quatre victoires et deux partages. Ils sont d’ailleurs invaincus depuis leur élimination en huitièmes de finale de l’Euro des œuvres du Danemark (4-0).

« Ce sera un défi pour nous, en particulier pour les joueurs moins impliqués dans les rassemblements précédents », a résumé lundi en conférence de presse Roberto Martinez, qui a affiché l’ambition de terminer la campagne invaincu.

Morceaux choisis de sa conférence de presse

– « Le plan, c’était de n’offrir qu’un match à Eden Hazard. Et même 60 minutes précisément. Et ce, au vu de sa situation au Real Madrid ».

– « C’était notre décision de ne l’utiliser qu’un match, pas celle du Real Madrid. La période est chargée au Real, le scénario est donc idéal pour lui. »

– « Courtois était incertain contre l’Estonie. Dans ce cas, le plan était de faire jouer Simon contre l’Estonie et Koen contre le pays de Galles. Je comptais faire jouer Koen contre les Gallois car Simon connaît le football britannique alors que pour Koen, ce sera nouveau, un défi physique. Lors du rassemblement de mars, nous procéderons de la sorte, un match pour Simon et un pour Koen ».

– « On est numéro 1 mondial au classement Fifa. On veut conserver ce rang. On veut aussi finir ces qualifications sur une bonne note ».

– « Le plus important reste la victoire ce mardi. Mais il est important également d’aider les jeunes à engranger du temps de jeu et de l’expérience, notamment en vu des prochains objectifs ».

– « Sur les dernières campagnes, nous avons joué 27 matches et en avons remporté 25. Notre volonté est de continuer. Et puis ce sera l’opportunité de voir d’autres joueurs. Nous voulons gagner et voir des joueurs avec moins d’expérience alors qu’il reste douze mois avant le prochain grand tournoi. C’est très important pour moi de rester invaincu, cela signifie être capable de conserver un niveau d’excellence ».

– « Il est important de garder une stabilité au sein de l’équipe, mais on peut également essayer quelque chose dans ce type de rencontre ».

– « Le pays de Galles reste une équipe compacte avec quelques joueurs qui techniquement sont à niveau. Il y a également quelques joueurs expérimentés au sein de cette nation ».

– « C’est une équipe avec un solide ‘background’. Ils ont des noms familiers comme Allen, James, Ramsey et Bale. Cela donne une équipe confiante, bonne techniquement, qui impose son jeu. Elle évoluera à domicile, devant du public. On l’a senti nous-mêmes samedi contre l’Estonie, cela fait une grosse différence. Ce sera un défi pour nous, en particulier pour les joueurs qui n’ont pas été impliqués dans les rassemblements précédents ».

– « C’est une opportunité de voir chaque joueur dont certains qui ont moins d’expérience en équipe nationale ».

– « Tout ce qu’on fait, c’est pour rester invaincu en sélection nationale. Il faut donc garder notre brevet dans ces éliminatoires ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir