Accueil Belgique Politique

Le chômage temporaire, puis le chômage classique pour les soignants qui refusent le vaccin

Le kern fédéral s’est accordé sur la sanction des soignants qui refuseraient de se soumettre à l’obligation vaccinale: ils perdront leur agrément au 1er avril mais auront droit au chômage temporaire jusque-là, puis au chômage classique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La situation sanitaire en dégradation constante a poussé, pour la deuxième fois consécutive, les dirigeants politiques fédéraux, régionaux et communautaires à avancer de quelques jours la date du prochain Comité de concertation (Codeco), qui se tiendra ce mercredi après-midi au lieu de vendredi. La décision a été prise ce lundi matin. Le cabinet du Premier ministre a invoqué la nécessité de casser les courbes de contamination. « Il n’y a pas un jour de nouvelles mesures à perdre ».

On comprend clairement que, cette fois, on ira plus loin que les « recommandations » issues du précédent Comité de concertation. Il faut dire que le rapport des experts, que nous dévoilions ce lundi, laisse peu de place au doute. Si cela ne tenait qu’à eux, on passerait au télétravail obligatoire, au masque dès neuf ans ou encore à la fermeture des discothèques et activités estudiantines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 19 novembre 2021, 17:26

    Concernant la vaccination obligatoire, l'Allemagne suivra l'Autriche ...la France suivra l'Allemagne..quant à la Belgique...avec ses 6 gouvernements, ses 9 ministres ayant des compétences en matière de santé, ses 5 ministres du climat, tous hautement "efficaces" ?!? et "compétents" ?!? ... le Pays est "surprotégé" ??? Il est plus que temps que les citoyens belges foutent ce brol institutionnel belge en l'air, dit brol qui n'a comme unique justification que de permettre aux politichiens de s'enrichir sur le dos de la population !!!

  • Posté par Mauer Marc, mardi 16 novembre 2021, 10:35

    Et ils s’en sortent encore bien avec le chômage ! Je ne suis pas sûr de trouver éthique d’offrir le chômage à des personnes réfractaires à un acte accepté par la majorité : c’est cela aussi la démocratie, être capable d’obtempérer lorsque l’on est minoritaire. Et totalement inexplicable et inexcusable pour le personnel de santé. J’aimerais même assez qu’ils changent d’orientation professionnelle !

  • Posté par Coulon Fabien, mercredi 17 novembre 2021, 18:40

    Lapidons-les! En attendant, vous étiez bien content qu'ils soient là quand, au début de la pandémie, ils étaient au front quasi sans protection et sans savoir s'ils mettaient leur famille en danger en faisant leur job. Qu'est-ce que la trouille ne fait pas dire comme bêtise...

  • Posté par Martin Roland, mercredi 17 novembre 2021, 18:32

    100 % d'accord avec votre façon de voir ! Ces antivax n'ont strictement rien à faire dans le milieu médical puisqu'ils refusent les avancées bio-médicales, fruit du génie scientifique et ce sous des prétextes fallacieux, voire délirants.

  • Posté par Backelant Evelyne, lundi 15 novembre 2021, 23:18

    Dire qu'au final la vaccination c'était juste pas la cerise sur le gâteaux, mais une emplâtre sur une jambes de bois c'est trop dur à dire? +-86% des adultes sont vaccinés et actuellement, c'est dans la région la plus vaccinée que le virus circule le plus? Le vaccins arn ou autre, c'est pas si efficace en faite, mais c'est juste moi qui le pense, une non vaccinée qui plus est... J'aimerai savoir qui un jour dira stop aux doses à répétitions sachant que 2 doses mettent en stand bye juste durant +-4 à 6 mois avec les vaccinés? Les 14% de non vaccinés vont-ils devoir payer pour les 86% de vaccinés réclamant doses après doses une immunité qu'ils n'auront jamais? une boite de nuit doit elle être fermée pour juste 14% de non vaccinés sachant que déjà ils ne peuvent pas entrer? La logique, c'est vraiment une chose qu'oublient nos politiciens... Brûler de l'argent sale, au final, il ne reste que les même politiciens, jeunes ou vieux... Dire que la vaccination est réservée aux pays riches, dur, mais en plus sachant qu'un virus est un mutant, là je comprends plus... C'est venu des vacanciers ou pas? Je ne le pense pas, c'est juste un virus qui voyage comme un libéral dans le monde de la finance, il prend tout ensuite, il va ailleurs pour prendre encore plus et reviens pour avoir encore plus, le virus covid, c'est un égoïste, il est lui et ne pense qu'a lui, c'est joli il est néo-libéral... La terre peut mourir si c'est juste après eux. Une vie pleine mais sans lendemain, qui est le virus qui tue le plus? Covid ou libéralisme? J'ai un début de réponse, le néo-libéralisme, c'est une ouverture aux virus car la destruction de nos écosystèmes, c'est une porte ouverte aux nouveaux virus. C'est juste dans ma tête, mais pour moi c'est vrai dans ma tête :)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs