Accueil Sports Coupe du monde

L’Italie pleure et devra passer par de périlleux barrages

Pour l’Italie, le Qatar est encore loin. Très loin même. Grands absents du Mondial 2018, les champions d’Europe en titre ont raté en Irlande du Nord (0-0) le billet direct, chipé par la Suisse, et devront de nouveau jouer d’incertains barrages.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quatre jours après avoir partagé l’enjeu face à la Suisse, l’Italie tremblait ce mardi soir, sa qualification pour le Mondial étant en grand danger. En cas de contre-performance en Irlande du Nord, les Italiens se devaient de regarder dans leur rétroviseur, les Hélvètes étant prêts à sauter dans l’avion direction le Qatar.

Et ce duel final à distance aura tourné en faveur de la Suisse, qui a rempli son contrat avec la manière à Lucerne face à la Bulgarie (4-0), alors que l’Italie a été incapable de forcer le verrou nord-irlandais (0-0), malgré le monopole du ballon. Belfast, où l’Italie avait déjà laissé filer une qualification Coupe du monde en 1958 en s’inclinant lors d’un match décisif de qualification (1-2), aura de nouveau été une terre de désillusion pour la Nazionale, qui doit à nouveau se mettre à trembler en passant par la cage barrages.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs