Accueil Sports Basket NBA

Les résultats de la nuit en NBA: Washington forte tête, les Bulls humilient les Lakers

Phoenix a arraché un 9e succès d’affilée sur le parquet de Minnesota, pendant que Chicago s’offrait une victoire chez des Lakers en perdition, tandis que Washington a bataillé pour renverser la Nouvelle-Orléans et conforter son leadership à l’Est.

Temps de lecture: 3 min

Les Suns ont eu chaud, dans le froid de Minneapolis où Karl-Anthony Towns fêtait dignement ses 26 ans avec une performance à 35 points et 13 rebonds. Mais Chris Paul a gâché la fête dans le dernier quart-temps en rentrant 19 de ses 21 points et Devin Booker (29), glacial dans les dernières secondes, a permis au finaliste de la saison passée de s’imposer sur le fil (99-96).

Dommage pour les Timberwolves qui pourront regretter un manque de réalisme dans des situations favorables, à l’image de l’ultime action où, après deux rebonds offensifs, D’Angelo Russell (22 pts) a manqué sa tentative derrière l’arc.

Phoenix recevra mercredi Dallas, qui le suit à la 3e place après sa victoire (111-101) sur Denver (4e).

Un effort collectif a récompensé les Mavs, menés de neuf points à la pause et maintenus à flot par Kristaps Porzingis (29 pts, 11 rbds) et Luka Doncic (23 pts, 11 passes, 8 rbds) qui s’est tordu la cheville gauche à 44 secondes du terme. Et c’est Tim Hardaway Jr qui a fait la différence dans le money-time en y inscrivant 13 de ses 19 points.

Côté Nuggets, Nikola Jokic a tenu son rang de MVP (35 pts, 16 rbds, 6 passes), mais il a manqué de soutien offensif, en l’absence de Jamal Murray (genou) et Michael Porter Jr (dos).

A l’Est, les Wizards (10-3) ont lutté pour décrocher un 5e succès de rang contre la Nouvelle-Orléans (105-100), qui a laissé fondre 19 unités d’avance, encaissant notamment un fatal 14-0 dans le money-time.

Les Wizards en mode Bullets

En l’absence de Bradley Beal (deuil familial), Spencer Dinwiddie a sonné la révolte en seconde période durant laquelle il marqué 19 de ses 27 points.

« Nous ne voulons jamais être sans Brad. Personne ne veut être sans son meilleur joueur. Mais le fait que nous puissions faire face aux difficultés est formidable », a commenté l’entraîneur Wes Unseld Jr, qui ne pouvait rêver meilleurs débuts à la tête de l’équipe. Il faut en effet remonter à la saison 1974-75 et l’ère des Bullets, pour trouver bilan aussi flatteur après treize matches (11-2) à Washington.

Juste derrière, aux côtés de Brooklyn, se trouve Chicago (10-4) qui a donné une leçon de basket à des Lakers (121-103) à côté de leurs pompes, en l’absence de LeBron James. Comme un symbole, Anthony Davis (20 pts) a trouvé le moyen de se faire exclure au 3e quart-temps, pour avoir reproché aux arbitres de ne pas avoir arrêté le jeu, alors qu’il tentait… de remettre une chaussure.

La rencontre était de toute façon pliée, les Bulls régalant (55,2 % de réussite aux tirs) sous l’impulsion de DeMar DeRozan, excellent sous nouvelles couleurs (38 pts, 6 passes), impeccablement relayé par Lonzo Ball redoutable derrière l’arc (7/10, 27 pts, 8 passes) et Zach LaVine (26 pts).

Miami a profité du revers de Cleveland à domicile contre Boston (98-92) pour lui reprendre la 4e place, également à la faveur de son succès à Oklahoma City (103-90), en faisant sans Jimmy Butler ni Bam Adebayo, mais avec Tyler Herro (26 pts).

Enfin, New York (6e) a renoué avec la victoire, contre Indiana (92-84), après deux défaites. Les Knicks ont fait parler leur défense dans le dernier quart-temps, limitant les Pacers à 10 points et 21 % de réussite aux tirs. Evan Fournier a été discret (7 pts, 3 passes, 3 rbds).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en NBA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir