Accueil Société

Vaccins: Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent plus de 1.000 dollars de profits par seconde

Pfizer, BioNTech et Moderna se distinguent ainsi d’AstraZeneca et Johnson & Johnson qui vendent pour l’instant leurs vaccins à prix coûtant.

Temps de lecture: 2 min

Pfizer, BioNTech et Moderna engrangent un profit combiné de 65.000 dollars par minute grâce à leurs vaccins contre le covid-19, selon une étude de la People’s Vaccine Alliance, qui milite pour une meilleure répartition des vaccins à travers le monde.

Ces groupes pharmaceutiques ont amassé cet argent en vendant l’immense majorité de leurs doses à des pays riches, aux dépens des nations moins développées qui restent très faiblement vaccinées, déplore l’association.

D’après ses calculs, basés sur les résultats publiés par ces entreprises, le trio réalisera des bénéfices avant impôts de 34 milliards de dollars cette année, soit plus de mille dollars par seconde, 65.000 dollars par minute ou 93,5 millions de dollars par jour.

«Il est indécent que quelques entreprises empochent des millions de dollars de bénéfices chaque heure, alors que seulement 2% des personnes dans les pays à faible revenu ont été entièrement vaccinées contre le coronavirus», a déploré Maaza Seyoum de la branche africaine de People’s Vaccine Alliance et African Alliance.

L’alliance déplore aussi qu’en dépit d’un financement public de plus de 8 milliards de dollars, Pfizer, BioNTech et Moderna ont tous rejeté les appels à transférer la technologie des vaccins à des producteurs dans des pays à faible revenu par l’intermédiaire de l’OMS, «une mesure qui pourrait augmenter l’offre mondiale, faire baisser les prix et sauver des millions de vies».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Fuld Daniel, mardi 16 novembre 2021, 14:25

    Si les antivax, qui généralement contestent les bénéfices des bigs pharma, se faisaient - plus rapidement - vaccinés, il y aurait une moindre propagation de la maladie ... et moins de nouveaux malades à traiter et donc moins de bénéfices pour ces multinationales. Maintenant, il nous revient que les bénéfices en question permettront le développement d'autres vaccins pour d'autres maladies, particulièrement pour soigner des maladies des pays sous développés. Je n'y vois, à cet égard, aucun inconvénient ! Dernière remarque : des usines sont en cours de construction dans les pays sous développés...

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, mardi 16 novembre 2021, 13:45

    Si ces profits effectivement mirobolants sont réels et qu'ils sont taxés comme il se doit, je n'ai pas encore trop de problème avec ça. N'empêche que la question de la généralisation des vaccins à l'échelle du monde entier est visiblement indispensable si on veut endiguer, puis éradiquer, la maladie.

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , mardi 16 novembre 2021, 11:32

    Sérieux, vous avez pas de titre plus putaclic ?

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 16 novembre 2021, 10:31

    Merci qui? Merci Ventavia pour les essais truqués, ça à marché super. On s est fait prendre, mais on continue a injecter nos produits. Bingo!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 16 novembre 2021, 23:08

    <Ernotte>, vous continuez à vous enfoncer... Le but c'est d'atteindre le fond de la Fosse des Mariannes ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko