Accueil Monde Europe

Explosion de Liverpool: les derniers avancements de l’enquête

Russ Jackson, chargé de la police antiterroriste de la région a indiqué que les enquêteurs avaient fait des « progrès significatifs depuis dimanche matin » et « récupéré des preuves importantes à l’adresse avenue Rutland qui est en train de devenir centrale dans l’enquête ».

Temps de lecture: 2 min

Quatre hommes arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’explosion d’un taxi, dimanche à Liverpool (Nord de l’Angleterre), ont été relâchés après leurs auditions, a indiqué mardi la police.

L’auteur présumé de l’explosion, qualifiée d’« acte terroriste » par la police, est le passager du taxi, identifié par la police antiterroriste comme étant Emad Al Swealmeen, 32 ans. Il est mort dans la déflagration de l’engin explosif. Selon des médias britanniques, Emad Al Swealmeen est un réfugié du Proche-Orient converti au christianisme.

Quatre hommes âgés de 20, 21, 26 et 29 ans avaient été interpellés dimanche et lundi dans le cadre de cette enquête.

« Suite aux entretiens menés avec les hommes arrêtés, nous sommes satisfaits des témoignages qu’ils ont fournis et ils ont été relâchés », a indiqué Russ Jackson, chargé de la police antiterroriste de la région, dans un communiqué publié dans la nuit de lundi à mardi.

Il a indiqué que les enquêteurs avaient fait des « progrès significatifs depuis dimanche matin » et « récupéré des preuves importantes à l’adresse avenue Rutland qui est en train de devenir centrale dans l’enquête ».

C’est à cette adresse que Emad Al Swealmeen avait emprunté un taxi dimanche matin pour se rendre à un hôpital pour femmes à Liverpool. La déflagration est survenue peu avant 11H00 (locales et GMT) devant l’hôpital au moment où le Royaume-Uni commémorait les victimes des guerres, à l’occasion du « Dimanche du Souvenir ».

Le chauffeur de taxi a été blessé lors de l’incident et a pu sortir de l’hôpital où il était soigné, avait indiqué la police lundi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mardi 16 novembre 2021, 11:40

    Ah, ce n'était pas un militaire d'extrême droite?

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs