Accueil Le direct Le direct économie

Coronavirus - Sonaca rebondit grâce à son expertise et au soutien du gouvernement fédéral

Le Premier ministre Alexander De Croo et le ministre fédéral de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne, entourés d'une nuée de journalistes, étaient invités mardi à découvrir les coulisses de l'entreprise Sonaca à Gosselies (Charleroi). L'occasion pour ce fleuron belge de l'industrie aéronautique de faire l'étalage de ses technologies du futur qui s'inscrivent dans le plan de relance du gouvernement fédéral.
Temps de lecture: 2 min

"Aujourd'hui nous souhaitons avant tout montrer au gouvernement que les mesures de relance économique sont un investissement à long terme", lance Yves Delatte, CEO de Sonaca, guidant le groupe à travers le dédale de couloirs et d'entrepôts.

On aperçoit quelques ouvriers s'affairer sur les chaînes de montage, peaufinant les ailes des avions de demain. L'ambiance est besogneuse et concentrée, la main d'œuvre clairsemée.

L'entreprise carolo, qui emploie 1.300 personnes, a essuyé un fameux revers pendant la crise sanitaire. "On a vécu en 2020 et 2021, 45% de baisse d'activité", illustre le CEO.

Si bien que les mesures prises par le gouvernement fédéral pour soutenir l'économie sont arrivées comme une bouée de sauvetage. La mise en place du chômage économique de force majeure et sa prolongation jusqu'en 2021 ont notamment permis à Sonaca de traverser la crise sans impact social en Belgique, contrairement aux autres usines du groupe situées à l'étranger. "C'est un atout de taille pour la reprise, car cela nous a permis de conserver nos talents et notre expertise en interne", souligne Yves Delatte.

"Depuis le début de la crise du Covid-19, plus de 35 milliards d'euros ont été investis par le gouvernement belge pour soutenir notre économie, dont près de 6 milliards rien que pour le chômage temporaire corona", complète le Premier ministre, Alexander De Croo. "Ces mesures de soutien ont permis à de nombreuses entreprises de passer le cap, en préservant l'emploi. Le cas de Sonaca en est le meilleur exemple."

L'année 2022 restera difficile pour le groupe, qui anticipe une réduction de 25% de son chiffre d'affaires par rapport aux niveaux d'avant crise. Et le plein niveau d'activité ne sera pas atteint avant 2025.

Néanmoins le groupe Sonaca se dit prêt pour la reprise et souhaite atteindre le top 5 mondial des constructeurs aéronautiques. Cette ambition s'appuie notamment sur une stratégie d'innovation du futur. "L'avenir de l'aviation passera par des avions plus performants et économes en énergie", indique le CEO, désignant des ailes d'avion aux technologies de pointe, "plus électrifiées, plus légères et aérodynamiques".

Des projets qui s'alignent sur la vision européenne, désormais plus verte et plus durable.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs