Accueil Belgique Politique

Frank Vandenbroucke avant le Codeco: «Partout, il faudra prendre des mesures sévères»

Le ministre a invoqué les chiffres quotidiens de la situation dans les hôpitaux qu’il reçoit tous les midis. Entre lundi à 11h et mardi à 11h, 273 personnes ont été hospitalisées pour cause de covid. Actuellement, 2681 patients sont à l’hôpital, dont 555 en soins intensifs.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a adressé mardi une mise en garde visant aussi bien la population que ses collègues à la veille du comité de concertation consacré à la situation sanitaire. La situation est sérieuse et des mesures sévères devront être prises, a-t-il averti à l’occasion d’une discussion en commission à la Chambre.

Le ministre a invoqué les chiffres quotidiens de la situation dans les hôpitaux qu’il reçoit tous les midis. Entre lundi à 11h et mardi à 11h, 273 personnes ont été hospitalisées pour cause de covid. Actuellement, 2681 patients sont à l’hôpital, dont 555 en soins intensifs. Qui plus est, 165 lits ne sont plus disponibles par manque de personnel. Les soignants sont mis à rude épreuve depuis le début de la crise sanitaire et une partie d’entre eux manque à l’appel par surmenage, burn out ou tout simplement parce qu’ils ont contracté la maladie.

« Ce qui me revient des hôpitaux est très inquiétant. Je veux avertir la population du sérieux de la situation », a déclaré M. Vandenbroucke devant les députés.

Mercredi, lors de la réunion du comité de concertation, personne ne pourra éviter de faire des efforts, selon lui : « Partout, il faudra prendre des mesures sévères afin que tout le monde puisse continuer à travailler et que les cours puissent être donnés dans les écoles ».

Le ministre de la Santé a une nouvelle fois insisté sur l’importance de la vaccination. « Sans le vaccin, nous serions aujourd’hui confrontés à une catastrophe semblable à celle de Bergame en Italie. Le variant delta de la maladie est particulièrement dangereux. Les gens doivent se faire vacciner. Sans vaccin, tout le pays serait fermé », a-t-il souligné.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par curto calogero, mardi 16 novembre 2021, 17:22

    Oui, des mesures sérieuse, avec des moyens sur la table et aussi de l'argent, il faut pas seulement le dire pour que ça se réalise, comme la ventilation, un premier geste, Bruxelles donne 10 Millions, pour la ventilation, j'espère que c'est un début.

  • Posté par Legarou Marcel, mardi 16 novembre 2021, 16:54

    Tous en coeur : Heureusement il y a le vaccin et en plus il est efficace Pas comme l’année dernière

  • Posté par Bertrand Christophe, mardi 16 novembre 2021, 17:30

    Bien-sûr qu'il est efficace . Il suffit de comparer notre situation avec celle des pays qui ont un taux de vaccination faible ( Roumanie , Bulgarie , Russie ) . Le vaccin n'est bien-sûr pas suffisant pour se débarasser de ce virus ( cela a toujours été dit même si nos gouvernements espèraient sans doute le contraire ) mais il protège bien , comme annonçé , à 90% des formes graves (celles nécessitant une hospitalisation en soins intensifs ) et vraisemblablement à 60% de la contamination ( ce qui est moins bien que ce qui était espèré mais demeure quand même non négligeable ). Mais tout cela , vous le savez trés bien . Tout comme vous savez trés bien , qu' à population équivalente , ce sont les non vaccinés qui sont largement les plus nombreux aux soins intensifs . Ce sont les 15% d'irréductibles , dont certains sont manifestement en croisade et bien plus bruyants que nombreux - voir les quelques antivaxx qui colonisent en permanence ce forum - qui risquent de nous mener à la vaccination obligatoire de tout ou partie de la population , pour éviter un nouveau confinement ( qu'aucun gouvernement ne veut plus )

  • Posté par Dedecker Nicolas, mardi 16 novembre 2021, 16:06

    Qu'est ce que cette graine de petit nazi incompétent fait encore là? (oups un point Godwin?). Ce type devrait se planquer en attendant gentiment son procès.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 17 novembre 2021, 10:02

    Méthodes propres à l'extrême-droite: en appeler à la résistance contre l’état ; faire appel à la peur; pilonner de fausses informations; ne pas répondre aux objections; se défausser; vilipender et injurier; refuser les solidarités; cultiver l'intolérance; bombarder de références à des sites alternatifs et non recoupés scientifiquement ; faire appel à la casuistique. Un signe: dans ce type de discours, l'humour et l'autodérision sont absents.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs