Accueil Opinions Cartes blanches

Nucléaire: le scepticisme de Paul Magnette compte-t-il plus que l’avis de l’AFCN?

Carte blanche - Temps de lecture: 3 min

Je ne comprends pas comment un homme aussi brillamment intelligent que Paul Magnette en arrive à faire, en toute connaissance de cause, des déclarations aussi trompeuses que celles publiées dans Le Soir du 12 novembre 2021.

Il déclare notamment « Je suis sceptique sur le réalisme technologique du nucléaire. Il pose des problèmes de sécurité, de fiabilité, de dépendance à l’uranium importé, de gestion des déchets… »

C’est son droit d’être sceptique, mais quand il s’agit de la sécurité et de la fiabilité du nucléaire, son scepticisme compte-t-il plus que l’avis de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) qui est hautement compétente et indépendante tant de l’industrie que du pouvoir politique ?

Monsieur Magnette craint notre dépendance à l’uranium importé, alors qu’il n’y a jamais eu dans le monde une seule centrale nucléaire qui ait dû s’arrêter par manque d’uranium, mais il ne se préoccupe pas de notre dépendance croissante au gaz importé (notamment de Russie) qui de surcroît grève notre balance des paiements.

Au-delà de son « scepticisme », Monsieur Magnette désinforme les citoyens quand il déclare : « En revanche, la Belgique a l’opportunité de devenir un leader mondial en matière de démantèlement des centrales. Nous avons un savoir-faire remarquable, ce serait dommage de le perdre ».

Il est vrai qu’il reprend là un slogan du Rapport des Formateurs qu’il a signé avec Alexandre De Croo le 30 septembre 2020 : « L’arrêt des centrales nucléaires en toute sécurité et la préparation en vue du démantèlement dans un environnement sûr figurent parmi les priorités du Gouvernement. Le savoir-faire accumulé dans le domaine du démantèlement deviendra un atout essentiel que nous pourrons exporter dans d’autres pays dans le cadre d’une stratégie de sortie du nucléaire. »

La Belgique n’est pas pionnière

Premièrement, c’est absurde : faut-il démanteler 7 centrales plutôt que 3 ou 5 pour acquérir cette expérience ? Deuxièmement c’est faux !

En effet, il s’agit là d’une affirmation contraire à la réalité vu que pour des centrales nucléaires de grande puissance l’Allemagne notamment a une bonne longueur d’avance sur nous. Il faut en effet savoir que les 5 réacteurs de la centrale de Greifswald ont été mis à l’arrêt définitif en 1990. « C’est le plus gros projet de démantèlement au monde et nous avons prouvé, vingt ans après le début des travaux, que ces opérations peuvent se faire en toute sécurité ». Toujours en Allemagne 4 autres réacteurs sont en cours de démantèlement, de même que celui de Garigliano en Italie et de José Cabrera en Espagne. Aux Etats-Unis 6 réacteurs PWR ont déjà été entièrement démantelés.

Dans ces conditions, vous conviendrez qu’il est absurde de justifier l’arrêt de nos deux centrales nucléaires les plus récentes sous prétexte que « Le savoir-faire accumulé dans le domaine du démantèlement deviendra un atout essentiel que nous pourrons exporter ». C’est de l’enfumage pur et simple des citoyens, et n’est pas digne d’un chef de parti responsable.

Monsieur Magnette est sceptique. Je suis sceptique quant à sa volonté de défendre l’intérêt de la Belgique et de ses citoyens en matière de fourniture d’électricité décarbonée de façon sûre et économique.

À lire aussi Le CD&V plaide pour un Codeco sur la question de l’énergie À lire aussi Sortie du nucléaire: Georges-Louis Bouchez s’attaque à Paul Magnette et au PS

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, mercredi 17 novembre 2021, 20:46

    Carte blanche à .... Pierre Goldschmidt, ancien directeur général adjoint de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique... TOUT EST DIT!!! C'est un peu demander à Eddy ce qu'il pense du cyclisme!

  • Posté par Haegelsteen Philippe, mardi 16 novembre 2021, 14:43

    Concernant le nucléaire cela fait du bien à lire, il faut en finir avec ces politiques qui en toute impunité peuvent nous mentir en nous regardant bien droit dans les yeux. Et cela pour plaire à leur publique cible afin d'obtenir leurs suffrages quitte à appauvrir la population dans laquelle ils viendrons prélevé de nouveaux impôts pour couvrir la crise qu'ils auront cyniquement causée. Quand on y pense, c'est particulièrement ignoble et de plus ils se permettent de donner des leçons de démocratie à ceux qui osent s'opposer à eux... Bravo Monsieur Magnette, vous êtes un champion.

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Une stratégie énergétique hasardeuse

Le moment où la Belgique va décider ou non d’abandonner l’atome approche. Cette lettre ouverte du think tank Horizon 238 veut alerter les présidents des partis gouvernementaux sur les risques d’une sortie complète du nucléaire.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs