Accueil Culture Cinéma

Nathalie Baye: «Faire confiance est le plus beau cadeau qu’on peut donner à son enfant»

Le retour de Nathalie Baye, 73 ans, au premier plan avec « Haute Couture », de Sylvie Ohayon, un film de transmission et d’émancipation qui sort ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Un rôle de mère très, trop aimante dans Garçon chiffon, de et avec Nicolas Maury, et un rôle de mère réinventée dans Lui, de Guillaume Canet, c’était l’actualité légère de Nathalie Baye, entre confinement et reconfinement. Mais avec Haute Couture de Sylvie Ohayon, l’actrice auréolée de quatre César dont deux de la meilleure actrice (La balance en 1983 et Le petit Lieutenant en 2006), retrouve un premier rôle complexe – une première d’atelier dans la grande maison Dior, en conflit avec sa fille et bientôt à la retraite –, qui lui permet d’exprimer toutes les nuances d’un talent qui l’accompagne depuis bientôt cinquante ans.

De quelle manière vous touche le personnage d’Esther, cette couturière d’un abord un peu sec ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Ce film qui cartonne partout en France, sauf... à Paris

Snobés à Paris, encensés ailleurs: le troisième film des Bodin’s défie les lois du box-office avec un triomphe au cinéma quasiment partout, sauf dans la capitale. Une consécration logique pour un duo comique qui a tout bâti sur le «bon sens paysan».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs