Accueil Culture Cinéma

Renate Reinsve est «Julie (en 12 chapitres)»: «La liberté, c’est accepter que la vie est un chaos»

Prix d’interprétation au Festival de Cannes, la Norvégienne Renate Reinsve, 33 ans, irradie dans « Julie (en 12 chapitres) », de Joachim Trier. Révélation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 9 min

Formée à l’école des arts d’Oslo, Renate Reinsve fut le coup de foudre du Festival de Cannes 2021 et du jury présidé par Spike Lee. Quand on la rencontre en tête-à-tête lors de son passage au Festival de Gand, on est à nouveau sous le charme de cette jeune femme belle, souriante, élégante, naturelle, spontanée, qui a quitté la maison à 16 ans, s’est envolée pour l’Ecosse pour une livre sterling, puis est rentrée à Oslo pour y commencer sa vie. Quand on lui propose de faire une interview en douze chapitres. Elle éclate de rire. Let’s go.

1

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Ce film qui cartonne partout en France, sauf... à Paris

Snobés à Paris, encensés ailleurs: le troisième film des Bodin’s défie les lois du box-office avec un triomphe au cinéma quasiment partout, sauf dans la capitale. Une consécration logique pour un duo comique qui a tout bâti sur le «bon sens paysan».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs