Accueil Belgique Politique

Le PS estime que la vaccination obligatoire «est la seule solution»

Au lendemain de la décision prise par les ministres du kern concernant la vaccination obligatoire du personnel soignant, Paul Magnette est ferme. Pour lui, la vaccination obligatoire dès l’âge de 18 ans est une bonne solution : « Je sais que c’est un débat difficile, mais je ne veux pas d’une situation absurde à l’autrichienne ».

Temps de lecture: 2 min

Le PS souhaite mener sans tarder le débat sur l’obligation vaccinale pour toute la population à partir de 18 ans. Le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, profitera du comité de concertation de mercredi pour mettre le dossier sur la table des discussions, a-t-on appris mardi auprès de son cabinet.

« Nous estimons, au Parti Socialiste, qu’il est grand temps de l’ouvrir dès maintenant. Pour nous, la vaccination obligatoire, dès l’âge de dix-huit ans, est la seule solution cohérente. Je sais que c’est un débat difficile, mais je ne veux pas d’une situation absurde à l’autrichienne. Situation où on n’impose pas la vaccination obligatoire mais où on confine les non-vaccinés. Je ne veux pas de l’obligation du port du masque pour les enfants dès l’âge de 9 ans. On ne le laissera pas passer. Je ne veux pas non plus d’une vaccination par secteur, en choisissant qui doit être vacciné et qui ne doit pas l’être », a souligné le président du PS, Paul Magnette, dans un entretien accordé à Sudinfo.

Lundi soir, les ministres rassemblés en kern se sont accordés sur les modalités d’application de l’obligation vaccinale du personnel soignant, qui pourra mener le cas échéant au retrait de l’accès à la profession d’un soignant et à son licenciement à partir du mois d’avril.

« Je suis contre l’hypothèse de licencier une infirmière en avril pour la raison qu’elle ne serait pas vaccinée alors qu’il n’y a pas d’obligation pour tous. Si elle l’est pour tous, alors, oui, il pourra aussi y avoir un débat sur les sanctions », a ajouté Paul Magnette.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Druide David, mardi 16 novembre 2021, 18:51

    Quand on sait que la plupart des "antivax" à Bruxelles sont de confession musulmane, on se demande si le P$ se rend compte qu'il risque de perdre une bonne partie de son électorat...

  • Posté par collin liliane, mardi 16 novembre 2021, 22:28

    Ecolo se frotte déjà les mains: pas de vaccin obligatoire et pas d'interdiction du voile, tout pour plaire au nouvel électorat bruxellois.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 16 novembre 2021, 18:21

    Les soignants (et tous ceux qui gravitent à proximité des personnes malades et/ou à risques) ont vis à vis de la vaccination une obligation morale et déontologique que n'a pas le reste de la population. Je ne trouve dès lors pas illogique de l'exiger d'abord des soignants, d'autant qu'ils ont un rôle d'exemples à jouer.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 17 novembre 2021, 9:31

    Du bons sens, rien que du bon sens.

  • Posté par José Dehove, mardi 16 novembre 2021, 17:50

    Ce ,'est pas LA solution mais c'est ue condition NECESSAIRE pour arriver à une solution. Il y a d'autres conditions sanitaires nécessaires particulièrement réduire au minimum les contacts sociaux non indispensables et respecter le port du masque et la distance de protection. .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs