Accueil Économie Entreprises

Les télétravailleurs sont plus exposés au burn-out

Le Codeco va réinstaurer un télétravail obligatoire jusqu’à Noël. Mais cet éloignement prolongé de l’entreprise n’est pas sans conséquence.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si, au début de la crise, le télétravail a connu un certain engouement, il est loin de faire encore l’unanimité aujourd’hui. Selon une étude française, on constate une augmentation de 25 % des cas de burn-out chez les travailleurs par rapport au mois de mai 2021. Et pas moins de deux salariés sur dix sont actuellement en arrêt maladie pour raisons psychologiques. En cause : notamment le télétravail.

L’étude, réalisée par OpinionWay pour le cabinet Empreinte Humaine, révèle que les télétravailleurs sont plus exposés au burn-out : 46 % d’entre eux se trouvent en détresse psychologique, contre 40 % pour les salariés en présentiel. Ces chiffres font s’interroger sur les changements à réaliser dans la pratique du télétravail, alors qu’il est à nouveau d’actualité dans la lutte contre la pandémie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 17 novembre 2021, 10:13

    Il serait temps de remettre le burn-out á sa place, plutôt que d’en faire le ketch-up du psychosanguinolant. Parlons d’état dépressif et précisons causes et conséquences …

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs