Accueil Société

Obligation vaccinale: «Les soignants doivent montrer l’exemple, mais la population doit suivre»

A partir du 1er janvier, la vaccination devrait devenir obligatoire pour tous les soignants. Entre l’obligation de ne pas mettre en danger les patients et le caractère discriminatoire de la mesure, les avis divergent, même parmi les vaccinés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Hier encore, la population les applaudissait à la fenêtre pour leur dévotion au front, exempts de toute protection. Aujourd’hui, ils sont la cible du comité ministériel restreint. Ils, ce sont bien évidemment les soignants. A partir du 1er janvier, la vaccination devrait devenir obligatoire pour tous ceux qui se cachent derrière cet ensemble hétérogène : médecins, dentistes, pharmaciens, infirmiers, aides-soignants, sages-femmes, kinés, mais aussi logopèdes, psychologues cliniciens. Sont incluses également les pratiques non conventionnelles : homéopathes, ostéopathes, acuponcteurs et chiropracteurs. Cette obligation vaccinale concerne environ 500.000 travailleurs, parmi lesquels près de 89 % sont déjà vaccinés. En cas de refus, les 60.000 non-vaccinés perdront leur agrément et donc leur accès à la profession. Jusqu’au 1er avril, ils pourront bénéficier du chômage temporaire. Ensuite, ce sera le chômage classique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 19 novembre 2021, 17:26

    Concernant la vaccination obligatoire, l'Allemagne suivra l'Autriche ...la France suivra l'Allemagne..quant à la Belgique...avec ses 6 gouvernements, ses 9 ministres ayant des compétences en matière de santé, ses 5 ministres du climat, tous hautement "efficaces" ?!? et "compétents" ?!? ... le Pays est "surprotégé" ??? Il est plus que temps que les citoyens belges foutent ce brol institutionnel belge en l'air, dit brol qui n'a comme unique justification que de permettre aux politichiens de s'enrichir sur le dos de la population !!!

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 16 novembre 2021, 21:28

    A lire dans la Libre, la communauté scientifique suit de moins en moins le gouvernement dans ses inepties: le professeur Coppieters, expert du sujet et maintenant connu de tous, est clairement contre toute forme d obligation pour ce vaccin, et clairement contre la vaccination des enfants. Retrouvez également le comité d experts multi disciplinaire Covidrationnel, leur dernière lettre ouverte est pleine de bon sens.

  • Posté par massacry olivier, samedi 20 novembre 2021, 0:00

    Bouram si cette carte blanche sous ces airs de respectabilité est une propagande antivax. Ces deux paragraphe de <pharmacovigilance> sont truffées de désinformations et manipulations. Pas une seule de leur affirmations n'est correcte, et croyez moi je les ai vérifiées. (cfr mes question au petit nicolas plus tôt dans ce fil). Tout comme claimer que la toute grande majorité n'a rien à craindre est une idiote statistique, plus de 28% des hospitalisations en France sont le fait de personnes saines, (presque 7 sur 10 pour les moins de 60 ans) à l'echelle de la population d'un pays c'est peut-être peanuts pour vous, mais en terme de probabilité individuelle c'est énorme ! Omettre cette information criminelle.

  • Posté par Bouram Cedric, vendredi 19 novembre 2021, 20:02

    Non elle ne s'oppose pas au vaccin qui offre une "certaine" protection contre les formes graves. Mais remet en question la volonté et la perte d'énergie inutile à vouloir injecter tout le monde de force alors qu'au final ces injections ne protègent pas de la transmission et que l'énorme majorité n'a rien à craindre du covid. Ces moyens et cette énergie pourrait être mieux utilisé, avec intelligence et bon sens plutôt que dans la peur et l'hystérie comme jusqu'à présent ;)

  • Posté par massacry olivier, mardi 16 novembre 2021, 23:09

    Non Ernotte, cette carte blanche est pleine d'approximations, de désinformations, de manipulations et de mensonges. Au final elle ne propose rien de concret, s'oppose aux mesures, et au vaccin.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs