Accueil Société

Les diablesses rouges (et noires) de Molenbeek

Si être une fille et jouer au foot n’est pas évident, que dire d’une fille qui joue au foot à Molenbeek ? Reportage au cœur du FC Molenbeek Girls, où le ballon rond dribble les clichés. Et marque des points. Pas seulement au figuré.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans leur maillot rouge et noir, les joueuses du FC Molenbeek Girls se battent comme des diablesses contre Anderlecht et d’autres clubs amateurs réunis en ce samedi de tournoi. Le stade Edmond Machtens résonne de leurs cris combatifs. Dans les tribunes, quelques parents sont venus encourager leurs filles passionnées de foot. À l’inverse des garçons qui atterrissent souvent sur un terrain de foot par automatisme quasi pavlovien, ces filles-là ont dû faire preuve de ténacité pour mériter leur place sur le gazon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel-Julien Renette, mercredi 18 mai 2016, 8:19

    Sakina, il y a Eurosport allemand qui diffuse, en entier, les compétitions sportives féminines et parfois Eurosport France. Je trouve que le foot féminin est beaucoup plus coulé, avec moins de temps morts, de passes latérales, les filles jouent plus vers l'avant en attaque-défense, c'est plus vivant, plus agréable à regarder et surtout, beaucoup moins brutal; cela reste beaucoup plus sportif, sans doute par manque d'enjeu financier qui pourrit tout!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs