Accueil Belgique Politique

Rudi Vervoort plaide pour un retour du port du masque «partout»

Un Comité de concertation se réunit cet après-midi pour discuter de nouvelles mesures pour ralentir la propagation du covid. Le ministre-président de la Région de Bruxelles en fera partie.

Temps de lecture: 2 min

La vie des citoyens va-t-elle changer ? Pour Rudi Vervoort, ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, « Non, mais il faut adapter les mesures à la circulation du virus ». Il était l’invité de La Première ce matin. Il fera partie du Comité de concertation qui a lieu cet après-midi à 14 h 30. Plusieurs mesures seront discutées, et plusieurs seront annoncées. On pense notamment au télétravail, et aussi au port du masque. « On va certainement rajouter la généralisation du port du masque en intérieur, par exemple pour l’horeca. »

Rudi Vervoort souhaite éviter de fermer certains secteurs. Une fermeture du monde de la nuit n’est a priori pas à l’ordre du jour. Il le répète, « l’objectif n’est pas de refermer ».

Les marches de Noël seront-ils annulés ?

Pour Rudi Vervoort, cette question « est prématurée ». « Il faudra voir comment accompagner ces marchés en termes de protocole et de mesures sanitaires. » Il évoque le masque, même en extérieur, et le Covid Safe Ticket pour avoir accès aux Plaisirs d’hivers (marché de Noël), par exemple. Pour le ministre-président, la solution est dans l’accumulation des mesures (gel, ventilation, masque) qui, selon lui, on le sait, fonctionnent.

Le masque dès 9 ans ?

« L’efficacité pour le masque dès 9 ans n’est pas prouvée. » Les ministres vont se réunir pour discuter, notamment de cette question du port du masque pour les plus petits. Il en va de même pour la vaccination obligatoire. Selon Rudi Vervoort, un débat sur cette vaccination obligatoire sera indispensable à partir de 2022.

L’ensemble des paramètres a doublé depuis le dernier Comité de concertation en octobre. Le retour du port du masque « partout » est fort probable.

Coronavirus : plus de 10.000 nouvelles contaminations par jour (infographie)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lemaire Laurent, mercredi 17 novembre 2021, 9:57

    de nouveau cette maladie qui provoque une logorrhée pré-codeco.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 17 novembre 2021, 11:49

    Tout à fait de votre avis, M. Laurent. On dirait que la première tâche des communicants qui conseillent nos "excellences", c'est de les pousser à sortir vite vite leur petit commentaire avant d'entrer en réunion. Mon dieu, que c'est puéril.

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , mercredi 17 novembre 2021, 9:41

    Il est incapable de faire vacciner à Bruxelles… donc, on veut emmerder tout le monde ! Comme dirait l’autre, on est marron !

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 17 novembre 2021, 8:33

    9 ans pour le GEMS, 12 ans pour le PS. Qui dit mieux ? En fait, on marchande maintenant sur l'âge parce qu'on ne peut décemment plus marchander sur le principe. Il faut absolument qu'ils marchandent quelque chose, n'importe quoi mais quelque chose, sinon ils ont l'air de ne servir à rien. OK, coupons comme d'habitude la poire en deux : je propose 10 ans et demi. De rien, avec plaisir.

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 17 novembre 2021, 9:04

    Rabozee. On peut même ajouter qu'un groupe de psychologues de diverses disciplines concernées ici vient d'affirmer que "la mesure est très difficile pour les élèves (à partir de 9 ans) mais permet de cette manière de poursuivre l'objectif supérieur d'éviter les quarantaines ou fermetures d'écoles. Ces cas de figure présentent des impacts bien plus négatifs sur le bien-être et l'apprentissage que le port du masque en lui-même.".

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs