Accueil Sports Basket NBA

Les résultats de la nuit en NBA: Master-class des Warriors dans le choc face aux Nets, Stephen Curry régale à nouveau

Golden State, leader actuellement incontesté de la NBA, a donné une leçon de basket à Brooklyn (117-99) et Stephen Curry, étincelant avec 37 points, a remporté son duel à distance de potentiels MVP face à Kevin Durant mardi.

Temps de lecture: 3 min

Dans la partition quasi-parfaite livrée par les Warriors sur le parquet du Barclays Center, il y a tout eu: le génie de Curry évidemment, mais aussi une performance collective très aboutie en attaque, avec du mouvement perpétuel aux quatre coins du demi-terrain et une circulation du ballon d’une grande fluidité, bonifiant une intensité défensive de tous les instants qui a étouffé les Nets.

«On est une bonne équipe. Nous sommes en train de construire notre identité et l’alchimie prend. Notre bon départ cette saison et l’énergie dont nous faisons preuve sont importants, car cela montre à nos jeunes gars que cela vaut énormément d’apporter ce type d’effort chaque soir», a commenté le meneur désigné MVP en 2015 et 2016.

Même si après à peine un mois de compétition, il est trop tôt pour tirer des conclusions, ces ingrédients ont en effet de quoi nourrir de grands espoirs pour l’équipe façonnée par Steve Kerr, quand viendront les joutes du printemps. Avec, qui sait, peut-être la même affiche dans une finale qui ne manquerait pas d’allure.

En attendant, Golden State, qui en disputa cinq d’affilée entre 2015 et 2019 pour trois remportées, avant que le sort ne s’acharne en quelques mois (graves blessures de Klay Thompson et Kevin Durant depuis parti à Brooklyn, main fracturée pour Curry), est en pleine résurrection.

Bénéficiant d’un calendrier favorable pour débuter la saison, hormis un déplacement -- remporté -- chez les Lakers en ouverture, les Warriors, forts de 11 victoires (2 défaites)? passaient un gros test à Brooklyn, 3e à l’Est.

Curry, 9x3 pour la 37e fois

Dès les premières minutes, Curry a montré la voie à ses coéquipiers en rentrant un 4/4 à trois points. Au final, il en plantera 9 (sur 14) et ce pour la 37e fois de sa carrière. Personne derrière lui n’a réussi cela ne serait-ce que dix fois.

Et il a ajouté à ses 37 pions, 7 rebonds, 5 passes et 2 interceptions qui témoignent aussi de son abnégation défensive. De quoi inspirer ses partenaires comme le rookie Jonathan Kuminga (7 pts, 6 rbds), auteur d’un contre monumental sur James Harden, qui n’a pesé qu’en première période (24 pts).

Andrew Wiggins a lui pris feu dans les six dernières minutes du 2e quart-temps, avec 13 points consécutifs inscrits sur 19 au total, qui ont permis aux siens de légèrement se détacher à la pause (63-58).

Au retour des vestiaires, les Warriors ont concassé les Nets, souvent déboussolés en défense et à la peine en attaque, à l’image de Kevin Durant, limité pour la première fois de la saison à moins de 20 points (19), plombé par un 6/19 aux tirs.

Durant ces douze minutes, soldées par un 35-18 en faveur des Californiens qui ont compté jusqu’à 28 longueurs d’avance, Brooklyn n’a rentré que 5 tentatives sur 22. Et de raviver le sujet de l’absence préjudiciable de Kyrie Irving, troisième arme offensive écartée de l’équipe du fait de son refus de se faire vacciner contre le Covid-19.

Plus tard, Utah (4e) et les Clippers (5e) sont eux revenus à hauteur de Denver (6e), les trois possédant le même bilan (9-5).

Le Jazz, avec Rudy Gobert en mode «Gobzilla» (15 pts, 17 rbds, 4 contres) n’a fait qu’une bouchée (120-85) de Philadelphie, bien démuni sans Joel Embiid. Los Angeles a écarté San Antonio (106-92), grâce à Paul George (34 pts, 9 rbds).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en NBA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Basket, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir