Accueil Léna

Forest Whitaker: «Je recherche la lumière dans chaque individu»

Le célèbre acteur américain a créé, il y a dix ans, une fondation humanitaire qui forme la jeunesse issue de territoires touchés par l’exclusion, la violence, voire les conflits armés aux techniques de médiation et de résolution de conflits.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Forest Whitaker, incarnation inoubliable à l’écran de Charlie Parker et du Majordome du film de Lee Daniels, était à Paris la semaine dernière pour participer au Forum sur la Paix et à la célébration du 75e anniversaire de l’Unesco, dont il est « envoyé spécial pour la Paix et la Réconciliation ». Il est aussi le fondateur, il y a dix ans, de l’ONG Whitaker Peace and Development Initiative. Son organisation, qui forme la jeunesse issue de territoires touchés par l’exclusion, la violence, voire les conflits armés aux techniques de médiation et de résolution de conflits, est présente dans huit pays et a déjà touché 1,5 million de jeunes des banlieues de Los Angeles au Sud-Soudan, en passant par Paris où l’ONG lance ces jours-ci un projet de développement en Seine-Saint-Denis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs