Accueil Société Enseignement

Cas de covid à l’école: de nouvelles procédures adoptées

Une nouvelle circulaire vient clarifier la procédure de la gestion des cas de coronavirus dans le milieu scolaire.

Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Un chaos bordélique… L’appellation circulait allégrement parmi les directions d’écoles fondamentales ces derniers jours. C’est ainsi qu’elles avaient rebaptisé la gestion des cas covid dans le milieu scolaire. Face à des intervenants se rejetant allégrement les responsabilités dans de nombreuses régions, les directions s’arrachaient les cheveux. Une circulaire concertée entre les ministres de l’Education (pour les écoles), de l’Enfance (pour la médecine scolaire) et de la Santé (à Bruxelles et Wallonie) est venue clarifier les choses en ce milieu de semaine. Désormais le travail est clairement réparti entre les call centers régionaux (l’Aviq pour la Wallonie, la Cocom pour Bruxelles), les centres de promotion de la santé à l’école (PSE) et les directions.

Retenons que ces dernières ne sont plus censées intervenir en première ligne. Lorsqu’un cas positif est avéré dans un établissement (élève ou enseignant), c’est le call center de la région concernée qui prend l’appel pour délivrer un certificat de quarantaine et relever les cas contacts. Il appelle ensuite les cas contacts à haut risque recensés dans l’entourage de la personne malade (à l’école ou ailleurs) pour leur fournir des certificats de quarantaine et des prescriptions de tests.

Suivre l’évolution d’une classe

Le call center régional, toujours lui, informe également le centre PSE ou le CPMS (pour le réseau WBE) de la présence d’un cas dans l’école dont il a la charge. Il doit alors suivre l’évolution des cas dans la classe concernée.

Enfin, le centre PSE ou CPMS prend à son tour contact avec la direction de l’école. C’est à ce moment, et à ce moment seulement, que cette dernière entre officiellement en jeu. Elle doit informer les parents de la présence d’un cas de covid dans la classe de leur enfant via le moyen le plus évident pour l’école (mail, journal de classe, groupe dans un réseau social…). Elle les invite à surveiller les symptômes et à éviter de rendre visite à des personnes vulnérables. « Les directions n’ont rien à faire tant que leur équipe PSE ne les a pas contactées, même si elles ont connaissance d’un cas possible par un autre moyen », assure la ministre de l’Education Caroline Désir.

Fermeture simplifiée

La nouvelle procédure – nommée « emergency break » – simplifie les choses en matière de fermeture de classe. Le PSE donnera ce type d’injonction dès qu’un seuil de 25 % de cas positifs est atteint dans une classe de l’enseignement ordinaire. Pour le spécialisé, la détermination du seuil de fermeture est laissée à l’appréciation du PSE.

Des procédures spécifiques s’appliquent pour le cas où un membre du personnel est positif mais la logique d’intervention reste la même : le call center déclenche la procédure, les PSE préviennent les directions et suivent l’évolution d’une classe, les directions viennent en appui pour informer les parents.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 18 novembre 2021, 12:22

    Méthodes propres à l'extrême-droite: en appeler à la résistance contre l’état ; faire appel à la peur; pilonner de fausses informations; ne pas répondre aux objections; se défausser; vilipender et injurier; refuser les solidarités; cultiver l'intolérance; bombarder de références à des sites alternatifs et non recoupés scientifiquement ; faire appel à la casuistique. Un signe: dans ce type de discours, l'humour et l'autodérision sont absents.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mercredi 17 novembre 2021, 21:48

    Les psychopathes covidistes n'épargnent ni les enfants. Triste.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 18 novembre 2021, 12:18

    Adolf . Je vous avais déjà demandé de nous expliquer ce qu'était un "covidiste" selon vous . Si vous n'y parvenez pas ... alors arrêtez de braire comme un âne (et voyez mon analyse plus loin , puisqu'elle concerne ce genre de "modus operandi")

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 17 novembre 2021, 21:23

    Une ministre qui manque de discernement, de courage et de compétence. L’école fait partie de la société et doit contribuer à luter au mieux contre la pandémie. Pour cela, il faut être organisé, efficace et accepter de sortir de son confort. Préparer l’avenir de nos enfants, c’est aussi les armer de courage et de résilience au delà de tout le reste, on ne peut pas dire que lá ministre soigne autre chose que son image et le confort de se ouailles … au dépend de la solidarité avec tous.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 17 novembre 2021, 20:03

    Si vous suivez nos diverses rectifications motivées à l'encontre de certains propagateurs de FAKE news; vous constaterez TOUJOURS que les pseudos (avatars) suivants ont beau être contredits par des FAITS tangibles ... ils n'en ont rien à foutre et resurgissent avec d'autres mensonges 5 minutes plus loin. Voici leurs noms (qui sont interchangeables à volonté); Par ordre de nocivité : 1) Peeters PR alias PCR alias RC ; et 2) Dedecker Nicolas; tous deux ex aequo pour leur potentiel élevé de fausses nouvelles ; 3) Adolphe Bonnisseur de la Bath; 4) Vigneron Anne ; 5) El Cabron Nicolas (sosie avec l'autre Nicolas); 6) Jean Merdelesystème / alias vivelamort Jean (disparu et ressuscité sous un autre alias ?); 7) Bouram Cedric; etc. TOUTES ces personnes ont toujours été CONFONDUES A PROPAGER DU FAUX ... sans qu'elles n'aient jamais pu démontrer le contraire. Soyez en averti, afin que vous puissiez VERIFIER et re-vérifier TOUT par vous-mêmes ! Utilisez toujours des sources crédibles ou à défaut, … tapez « Google » … mais fuyez les sites « idéologiques » et « anti-scientifiques ». Lorsque sur 100 publications de ces personnages … on y trouve systématiquement 100 mensonges … il est presque inutile de continuer les vérifications ! Mais bon, on continuera à tour de rôle ces vérifications … juste pour voir si on tient toujours le même score de 100% de FAKE news ! PAS une seule fois ces obscurantistes n’ont dit la moindre chose de correcte et démontrée ! Et lorsqu’on leur en apporte les preuves : plus de réponse ; ils s’évanouissent … pour se relancer dans d’autres sujets … comme si de rien n’était ! Beaucoup de nos concitoyens ont donc joué le rôle de correcteur et vérificateur ; non par gaieté de cœur ; mais parce que la « recherche de la vérité » leur importe par-dessus tout. Il est aussi vrai que parfois la colère nous emporte, surtout lorsque l’on voit l’attitude de ces personnes précitées ; car pour elles … ce n’est « qu’un JEUX » ou alors une forme de « folie » !? Gardez courage : On ne lâchera RIEN !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Enseignement

Ecoles: ce qui change ce lundi

Les nouvelles mesures prises par le Comité de concertation vendredi entrent en vigueur ce lundi. Il est notamment question du port du masque, d’aération et de détecteurs de CO2.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs