Accueil Planète Biodiversité

L’Europe ne veut plus importer de la déforestation

L’Europe est responsable de 16 % de la déforestation mondiale liée au commerce de bœuf, soja, huile de palme, bois, café et cacao. La Commission veut interdire ces produits s’ils causent la destruction des forêts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’Europe et ses 27 Etats contribuent à la déforestation, mais ils promettent de se soigner. Ce mercredi, la Commission a présenté une proposition de règlement visant à interdire toute importation de produits contribuant à la destruction ou à la dégradation des forêts dans leur pays d’origine. « Entre 1990 et 2020, rappelle Frans Timmermans, vice-président de la Commission, le monde a perdu 420 millions d’hectares de forêts, une superficie supérieure à celle de l’Union ». Selon la FAO, la perte nette de forêts (la différence entre la déforestation et la reforestation) s’établit sur la même période à environ 178 millions d’hectares, un territoire équivalant à trois fois la France.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambert Jean-Paul, jeudi 18 novembre 2021, 10:47

    Comme si on croire cela !

Aussi en Biodiversité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs