Accueil Monde Europe

Crash d’un F-35 britannique en Méditerranée: ce que l’on sait

Cet appareil monoplace opérait depuis le porte-avions HMS Queen Elizabeth, sur le chemin de retour d’une première mission qui l’a mené jusqu’en mer de Chine après avoir franchi le canal de Suez.

Temps de lecture: 2 min

Un avion de combat F-35B britannique s’est abîmé mercredi en mer Méditerranée mais le pilote a fait usage de son siège éjectable et a survécu à l’accident, a annoncé le ministère britannique à Londres.

Cet appareil monoplace opérait depuis le porte-avions HMS Queen Elizabeth, sur le chemin de retour d’une première mission qui l’a mené jusqu’en mer de Chine après avoir franchi le canal de Suez.

Le F-35B, un chasseur furtif de cinquième génération, s’est écrasé vers 11 heures en Méditerranée durant une mission de routine. Le pilote s’est éjecté avant que l’avion ne tombe en mer et a été retrouvé vivant, a indiqué un porte-parole du ministère britannique de la Défense à l’agence de presse Press Association (PA).

Le pilote a été emmené à bord du porte-avions et une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident.

Le Royaume-Uni a commandé 48 F-35B – des avions à décollage et atterrissage verticaux, identiques à ceux utilisés par les Marines américains. Le prix unitaire de chaque appareil est estimé à quelque 100 millions de livres (environ 119 millions d’euros). Une commande supplémentaire est envisagée par Londres.

Les avions du porte-avions Queen Elizabeth avaient, lors de la partie aller de leur déploiement, participé à des bombardements contre les positions du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 18 novembre 2021, 12:39

    @Drumberg Benoit Des avions de chasse qui s'écrasent çà arrive. Par le passé nous avons perdu des F-16, des Mirage V et encore plus de F-104.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 18 novembre 2021, 20:58

    On a en effet un peu "oublié" les nombreux "crash" à répétition de <Lockheed F-104 Starfighter>, en service dans la <Luftwaffe> notamment. Avec des explications "assez logiques" dans ce cas bien précis...

  • Posté par Desplanques Claude, jeudi 18 novembre 2021, 8:43

    Jusqu'en mer de Chine ??? De Chine ??? Diable, quelle autonomie !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 18 novembre 2021, 20:35

    Les deux porte-avions de la classe "Queen Elizabeth" (<HMS Queen Elizabeth> et <HMS Prince of Wales>), mis en service dans la Royal Navy aux alentours de 2018 et 2020, ont un rayon d'action de 18600 Km... Il s'agit bien sûr du navire, pas des avions.

  • Posté par Julien Charles, jeudi 18 novembre 2021, 8:42

    Le Rafale est loin d'être un "coucou". L'argument massue des pro-Rafale est d'ailleurs justement sa fiabilité.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs