Accueil Société

«Un pari», «le minimum», «sauver les fêtes»…: le Comité de concertation vu par la presse

De nouvelles mesures ont été prises mercredi par le Comité de concertation. Des décisions qui sont largement commentées ce jeudi matin dans la presse. Avec un sentiment partagé d’un retour en arrière et d’un « jour sans fin ».

Temps de lecture: 3 min

Un nouveau Comité de concertation s’est réuni mercredi pour prendre une série de mesures pour lutter contre la 4e vague du coronavirus dans notre pays. Plusieurs mesures ont été annoncées, cependant, aucun secteur ne va fermer. Aujourd’hui, en Une de la presse, les différents quotidiens commentent la situation.

Dans Le Soir, un mot, répété trois fois sur la Une : masque, masque, masque. Dans son éditorial, Béatrice Delvaux évoque un gigantesque pari. « Et, donc, en ce moment si désespérant de la quatrième vague, qu’avons-nous ? L’impression désagréable que plus personne ne sait très bien ce qu’il faut faire, ce qui marche ou pas et un tutti frutti de mesures qui ouvrent la porte aux caricatures et au relevé des incohérences. » Un manque de vision que, aujourd’hui, personne n’a en Europe, pointe encore votre quotidien.

La Libre, elle, évoque « un léger tour de vis à l’exception du retour en force du télétravail obligatoire ». Avant de déplorer, dans ses pages, le manque de prévoyance et de gestion à long terme de l’épidémie. « Il y a, dans cette crise sanitaire, le sentiment désagréable que l’approche court-termiste prédomine toujours, alors même que la grande majorité des experts s’évertuent à rappeler qu’il va « falloir apprendre à vivre avec ce virus » ».

« Objectif : sauver les fêtes » titre en Une, la DH qui note dans ses pages intérieures que « le Comité de concertation n’a pas sorti l’artillerie lourde. » « La patience du Belge moyen a des limites. Revenir en arrière après avoir accepté la vaccination (la 3e dose arrive…) est quasiment impossible », observe le quotidien dans son édito.

Les journaux flamands sont plus sévères. Pour De Standaard, les mesures édictées mercredi sont « le minimum » pour freiner l’actuelle quatrième vague. Et le quotidien flamand n’est pas forcément optimisme quant aux chances de succès de celles-ci. Surtout si la population essaye d’échapper aux nouvelles mesures.

« Est-ce qu’un lockdown est maintenant hors de question ? », se demande De Morgen. Il faut dire que les politiques n’ont voulu fermer aucun secteur. « La question qui se pose est de savoir si ces mesures seront suffisantes pour contenir la quatrième vague. Ce n’est pas un secret que le groupe d’experts GEMS voulait aller plus loin. »

Quel impact ces nouvelles mesures auront-elles sur la propagation du virus ? Il faudra l’observer dans les jours et semaines à venir. En attendant, les chiffres continuent d’augmenter fortement.

À lire aussi Comité de concertation: le grand marchandage politique

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Drumberg Benoit, jeudi 18 novembre 2021, 12:48

    Vu par le citoyen : faire du pognon avant tout !

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 18 novembre 2021, 15:00

    Réponse plus que gavante : tu fais comment pour vivre sans argent ?

  • Posté par BEKE Eric, jeudi 18 novembre 2021, 10:43

    Le(s) gouvernement(s) assure(nt) le minimum syndical: on a fait quelque chose. De toute façon, après le pied de cochon joué à la police au plan des salaires, on ne voit pas bien qui ferait appliquer quelque chose de plus strict.

  • Posté par Constant Depiereux, jeudi 18 novembre 2021, 9:51

    Un lien intéressant à partager avec les vaccino-sceptiques : https://www.who.int/news/item/06-08-2009-pandemic-influenza-vaccine-manufacturing-process-and-timeline. Soit en clair, le vaccin contre la grippe, largement accepté par la population, est développé selon des processus aussi rapides que le vaccin anti-covid. Cherchez l'erreur...

  • Posté par Mauer Marc, jeudi 18 novembre 2021, 12:16

    Ben oui : tous les ans le vaccin est nouveau, et sa formule est déterminée quelques mois avant la fabrication (à grande vitesse) en fonction des souches circulant dans l’hémisphère sud ! Mais cela ne semble pas intéresser les anti-vax …

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko