Accueil Sports Autres sports

Voile : Jonas Gerckens passe en tête de la Transat Jacques Vabre !

Le Liégeois est son acolyte français Benoît Hantzperg ont pris la tête de la Class’40 non loin du Cap Vert, dernier point de passage avant la remontée vers la Martinique.

Temps de lecture: 2 min

Candidat au Top 10 qu’il n’a jamais quitté depuis le début de l’épreuve, et bien calé dans le peloton de tête depuis plusieurs jours déjà, Jonas Gerckens vient de passer la nuit dernière en tête de la Class’40, la catégorie la plus « peuplée » (45 bateaux, toujours tous en course !) de la Transat Jacques Vabre, qui est partie du Havre le 7 novembre dernier.

Mi-course

Alors qu’une grosse moitié de la distance a été franchie par les candidats à la victoire, c’est la deuxième fois depuis le départ que le duo franco-belge occupe cette position. Mais plus on avance, plus cela ne fait que renforcer un statut de favori pour le sprint final qui s’annonce grandiose. Celui-ci n’est pas encore à l’ordre du jour : 2.300 Milles nautiques (4.400 km) restent à parcourir pour les concurrents de la Class’40, soit exactement la moitié de la distance totale.

Guerre des nerfs

Pour l’heure, Gerckens et Hantzperg sont face à l’archipel du Cap Vert, dernière « bouée » à franchir par l’île de Sal (qu’ils doivent laisser à tribord) pour ensuite foncer sur une ligne droite très théorique en direction de Fort de France (Martinique), lieu d’arrivée de cette 15e Transat Jacques Vabre. La manœuvre est d’autant plus compliquée que les conditions de vent sont assez faibles et que les alizés ne sont pas encore formés, ce qui augure d’une guerre des nerfs et d’une bataille tactique très intense, que l’équipage du Volvo 164 semble mener avec à-propos pour le moment !

Van Weynbergh 18

Dans les autres catégories, le duo Cammas-Caudrelier (Maxi Edmond de Rotschild) domine toujours largement en Ultim’, tandis qu’en Imoca, Thomas Ruyant et Morgan Lagravière (LinkedOut) ont creusé une petite avance d’une septantaine de milles nautiques (135 km) sur Charal et Apivia. Denis Van Weynbergh occupe toujours la 18e place de la catégorie en compagnie de Tanguy Le Turquais sur leur Imoca d’un autre âge, « Les Laboratoires de Biarritz – No Limit 4 Us ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir