Accueil Société

Contaminations, hospitalisations, soins intensifs: des chiffres inédits depuis plusieurs mois (infographie)

Les chiffres que la Belgique connaît n’ont plus été vus depuis plusieurs mois. Petit tour d’horizon, pour comprendre la situation actuelle et les raisons ayant poussé le Comité de concertation à prendre de nouvelles mesures.

Temps de lecture: 3 min

Un Comité de concertation s’est réuni mercredi pour prendre des nouvelles mesures face à la quatrième vague de covid dans notre pays. Contaminations, admissions à l’hôpital, occupation des soins intensifs… tous les indicateurs sont dans le rouge depuis plusieurs semaines. Bien que le vaccin reste efficace, la recrudescence de l’épidémie est telle que d’autres solutions doivent être dégagées. Il faut dire que les chiffres que la Belgique connaît n’ont plus été vus depuis plusieurs mois. Petit tour d’horizon, pour comprendre la situation actuelle.

Contaminations proches du record absolu

« On vit une explosion des contaminations » a déclaré mercredi, lors du Comité de concertation le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke. Est-ce vrai ? Oui, si on regarde les chiffres. Entre le 8 et le 14 novembre, 10.494 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour. Près de 80.900 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 13,8 %.

Plus inquiétant : ces chiffres sont en constante augmentation. Le 15 novembre, 19.306 cas ont été détectés (et les données ne sont pas encore consolidées). Le record de 22.221 cas détectés lors d’une seule journée se rapproche. On était alors le 27 octobre 2020, en plein cœur de la deuxième vague.

Les admissions au plus haut depuis début avril

Cette explosion des contaminations a un impact sur les autres indicateurs, dont les admissions à l’hôpital. Bien que le vaccin évite, pour le moment, une situation incontrôlable. Entre le 11 et le 17 novembre, il y a eu en moyenne 241,1 admissions à l’hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 18 % par rapport à la période de référence précédente. Des chiffres, ici aussi, en constante augmentation. Mercredi, par exemple, 306 admissions ont été enregistrées. Il faut remonter au 7 avril pour retrouver un chiffre supérieur (333 hospitalisations en une seule journée).

Les hôpitaux se remplissent lentement mais sûrement

Conséquence directe, les hôpitaux se remplissent. Fait notable : l’augmentation est moins marquée que lors de précédentes vagues. Cependant, les chiffres commencent à devenir inquiétants surtout que le « pic » n’a pas encore été dépassé.

Actuellement, 2.809 personnes sont hospitalisées en raison du covid en Belgique. Un chiffre qu’on n’avait plus vu depuis le 28 avril 2021. Le pic de la troisième vague venait d’être dépassé et le long désengorgement des hôpitaux débutait.

Du côté des soins intensifs, 568 patients sont actuellement dans ces unités. Les hôpitaux doivent d’ailleurs passer en phase 1B pour ce vendredi. Ce qui signifie que la moitié des lits en soins intensifs doivent être réservés pour des patients covid. Pour retrouver une telle occupation aux soins intensifs, il faut remonter au 19 mai (589 lits occupés). Pour rappel, la Belgique dispose en théorie de 2.000 lits de soins intensifs sur son territoire, mais, faute de personnel plusieurs dizaines de lits ne sont pas disponibles aujourd’hui. Ce qui met le système hospitalier sous tension.

Le nombre des décès augmente également

Enfin, les décès dus au covid sont également en augmentation. Entre le 8 et le 14 novembre, 28 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+23 %), portant le bilan à 26.484 morts depuis le début de la crise sanitaire en Belgique. Des chiffres qui vont continuer d’augmenter. Le 15 novembre, 45 décès ont déjà été recensés. Un bilan qu’on n’avait plus observé depuis le 29 avril.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 18 novembre 2021, 13:22

    Les politichiens doivent faire plaisir à la populace et ont décidé hier ... de ne pas décider !!! HONTEUX !!! Les mêmes politichiens, la queue entre les jambes, lors du prochain Codeco, dans 3 semaines au plus tard, devront prendre des mesures très strictes (pas impossible...un lockdown) qui déplairont à leur populace chérie !!!

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 18 novembre 2021, 13:16

    Avec les mesurettes du Codeco d'hier...dans 3 semaines, au plus tard, ...LOCKDOWN !!!

  • Posté par collin liliane, jeudi 18 novembre 2021, 12:53

    Bruxelles toujours...

  • Posté par massacry olivier, jeudi 18 novembre 2021, 19:03

    Désolé de vous contredire mais Bruxelles n'est plus le si mauvais élève. Ainsi si on se réfère aux graphiques dynamiques de Sciensano, on remarque qu'au niveaux des contamination si le taux d'incidence croît, c'est sans commune mesure avec les autres provinces, Bruxelles est même en avant-dernière position. Au niveau des hospitalisations la même tendance s'observe, mais moins forte. En ce qui concerne les décès, je ne sais pas. Bref si le taux de vaccination reste ( très) faible dans certaines communes, il semble que les mesures masques+ cst portent leur fruit. A espérer qu'il en soit ainsi pour tout le pays.

  • Posté par Drumberg Benoit, jeudi 18 novembre 2021, 12:47

    MERCI aux non vaccinés de nous pourrir la vie !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko