Accueil Société Régions

Flandre: des actions policières créent des perturbations sur les routes

Jeudi dans la matinée, d’autres actions ont également été menées dans le centre de Bruxelles. Les policiers protestent contre un manque de moyens.

Temps de lecture: 2 min

Les actions des syndicats policiers, qui protestent notamment contre des négociations salariales au point mort et un manque de moyens, ont engendré jeudi de nombreux embarras de circulation dans plusieurs villes flamandes, comme à Gand et Anvers.

Dans la Cité des Comtes, les actions ont commencé aux petites heures du jour. Les policiers ont mené des contrôles sur le ring intérieur, à hauteur du poste de police d’Ekkergem, provoquant quelques ralentissements.

Sur le ring anversois, des perturbations étaient à déplorer à hauteur de Merksem en raison d’une action au niveau de la Noorderlaan. Le trafic était complètement à l’arrêt dans les deux sens, au niveau des sorties. Les perturbations se concentraient particulièrement sur le ring à hauteur de la sortie vers les Pays-Bas, où un embouteillage de plusieurs centaines de mètres s’est formé. Les embarras de circulation ont duré une heure, selon le Centre flamand de la mobilité. Dans le centre de la Métropole, les automobilistes éprouvaient également des difficultés à circuler, d’après les forces de l’ordre. Néanmoins, la plupart des actions se sont conclues vers 9 heures. Aux environs d’Anvers, des perturbations ont été constatées au niveau des bretelles d’accès de l’E19 à Brasschaat et de l’E313 à Geel.

En Flandre occidentale, des problèmes de circulation ont été constatés autour des centres-villes de Courtrai et Ostende, ainsi qu’à Zeebrugge et Roulers.

Du côté du Brabant flamand et de la E314, à hauteur d’Aarschot, les automobilistes ont été soumis à des contrôles d’alcoolémie. Les retards ont atteint une heure. « L’objectif n’est pas d’embêter les gens mais de provoquer une réaction des pouvoirs locaux », a précisé Kristof Volckaerts, du syndicat chrétien CSC.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 18 novembre 2021, 14:02

    Pourvu qu'il n'y ai pas un chirurgien bloqué dans les embouteillages... Ferait peut-être mieux de faire un peu de zèle avec les camionnettes qui me dépassent à 130 km parfois gsm à la main - idem pour les poids lourds en surcharge et chauffeurs crevés mort au volant.

  • Posté par Rabozee Michel, jeudi 18 novembre 2021, 12:42

    « L’objectif n’est pas d’embêter les gens mais de provoquer une réaction des pouvoirs locaux » ==> ah bon ? eh bien, un scoop pour eux, leurs blocages ne gênent pas les pouvoirs locaux, par contre, les autres citoyens, ça oui. Encore une fois, les syndicats se trompent de cible et pire, ils vont juste se mettre la population (encore) plus à dos. Et pourtant, les revendications des policiers sont légitimes; mais ce n'est pas à la population qu'il faut s'en prendre. Quid si un ambulance, des pompiers sont bloqués ? Ils vont justifier des morts ou des complications par le fait qu'ils on droit de faire grève ?

Aussi en Régions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo