Accueil Monde Europe

Allemagne: sans pass sanitaire, les employés ne pourront plus accéder à leur lieu de travail

En Allemagne, les employés ne disposant pas d’un pass sanitaire prouvant qu’ils sont vaccinés, guéris du coronavirus ou négatifs au covid-19 ne pourront bientôt plus accéder à leur lieu de travail.

Temps de lecture: 2 min

En Allemagne, une mesure empêchant les employés d’accéder à leur lieu de travail si leur pass sanitaire n’est pas en règle fait parler d’elle. Cette mesure dite des « 3G » (« eimpft, Genesen, Getestet », soit « vacciné, guéri ou testé ») intervient alors que le pays fait face à un rebond épidémique sans précédent et mise sur le retour du télétravail pour contrer l’épidémie.

Sans pass sanitaire, « vous ne pourrez plus accéder à votre entreprise et vous devez vous attendre à ce que votre employeur décide de ne plus vous verser de salaire », a averti le ministre de l’Emploi, Hubertus Heil (SPD), dans les médias allemands. M. Heil a rappelé que les entreprises étaient obligées de contrôler l’application de ces règles.

Le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, a approuvé ce jeudi une modification de la loi sur la protection contre les infections (Infektionsschutzgesetz) qui reprend l’obligation du télétravail et la règle des 3G. Le Bundesrat, Conseil fédéral composé des élus des 16 Länder allemands, devra encore se prononcer sur ces mesures vendredi. L’obligation de télétravailler avait déjà été instaurée plus tôt dans l’année mais avait été levée en juin.

À lire aussi Coronavirus: France, Allemagne, Pays-Bas, Autriche… la situation sanitaire se complique en Europe

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 18 novembre 2021, 17:04

    Excellent. ‘

  • Posté par El Cabron Nicolas, jeudi 18 novembre 2021, 16:59

    Ausweis, bitte!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 19 novembre 2021, 17:59

    Méthodes propres à l'extrême-droite: en appeler à la résistance contre l’état ; faire appel à la peur; pilonner de fausses informations; ne pas répondre aux objections; se défausser; vilipender et injurier; refuser les solidarités; cultiver l'intolérance; bombarder de références à des sites alternatifs et non recoupés scientifiquement ; faire appel à la casuistique. Un signe: dans ce type de discours, l'humour et l'autodérision sont absents.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 18 novembre 2021, 21:29

    <Le plus triste est que si tout le monde se faisait vacciner et portait un masque pendant un mois, on viendrait au bout du covid>. <Ne pas porter de masque, ne pas se faire vacciner, c’est, en 2021, compromettre la santé d’étrangers qui n’ont pas demandé à être en contact avec vous.> <Une partie de la population ne se fera jamais vacciner, certaines poches de résistance aux mesures anti-covid n’éclateront pas.> <beaucoup de gens sont embourbés dans un paquet de fake news et de théories conspirationnistes>. <Un média qui rapporte de fausses informations sur l’épidémie devrait pouvoir être sanctionné. Les réseaux sociaux devraient pouvoir être mis en cause et poursuivi également. Le régulateur doit s’en mêler. On parle bien de vies perdues et mises en péril : c’est extrêmement grave.> https://www.lesoir.be/407145/article/2021-11-18/dorry-segev-epidemiologiste-rendre-la-vaccination-obligatoire-pour-tous-cest

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 18 novembre 2021, 20:28

    Allez jouer avec vos orteils, M. El Cabron, c'est plus de votre niveau.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs