Accueil Monde Europe

Coronavirus: l’Europe entre vigilance et restrictions face à la vague automnale

La nouvelle vague de contaminations, qui a enflé à l’est de l’Europe, touche désormais l’ouest. Qui a décidé d’adopter toute une série de mesures, plus ou moins drastiques selon les gouvernements, pour endiguer l’épidémie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Reconfinement, télétravail, couvre-feu… Voilà que le champ lexical de la restriction s’invite à nouveau dans le quotidien des Européens. A l’est comme à l’ouest, l’heure est à la vigilance face à la nouvelle vague de contaminations et de Paris à Amsterdam en passant par Berlin, les gouvernements ont décidé de serrer la vis, plus ou moins drastiquement selon les situations sanitaires nationales.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, vendredi 19 novembre 2021, 17:22

    Concernant la vaccination obligatoire, l'Allemagne suivra l'Autriche ...la France suivra l'Allemagne..quant à la Belgique...avec ses 6 gouvernements, ses 9 ministres ayant des compétences en matière de santé, ses 5 ministres du climat, tous hautement "efficaces" ?!? et "compétents" ?!? ... le Pays est "surprotégé" ??? Il est plus que temps que les citoyens belges foutent ce brol institutionnel belge en l'air, dit brol qui n'a comme unique justification que de permettre aux politichiens de s'enrichir sur le dos de la population !!!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 novembre 2021, 14:17

    C06.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 novembre 2021, 14:16

    C05.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 18 novembre 2021, 18:46

    Ce qui est inquiétant, c'est l'allure exponentielle de la courbe belge qui contraste avec l'attitude 'il est urgent d'attendre" du gouvernement paralysés par ceux qui n'ont pas encore compris le danger du variant delta. Production de particules virales mille fois supérieure à celle de la souche initiale et mutation de la protéine S qui accélère l'entrée du virus dont il faut moins de copie pour infecter une personne. A cause de ces caractéristiques, les différentes mesures de protection doivent réduire la quantité de virus en dessous d'un seuil plus bas qu'elles ont difficile à atteindre. Cela on le sait depuis juillet. La seule solution est et était de combiner les mesures de protection. Au lieu de cela, abandon du port du masque. Et maintenant, par peur du désaveu, des mesures timides et trop tardives. Lamentable.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 novembre 2021, 11:02

    Oui M. Raspe, nous jouons clairement avec notre bonheur (un "assez bon" niveau de vaccination, même si insuffisant pour contrer "complètement" le variant delta) avec ces "demi-mesures" et ces reports partiels de décisions. Et en plus, ça "rouscaille" dans tous les domaines où on essaie de (re)prendre des mesures (patrons, syndicats, écoles et "pouvoir" organisateur, "monde" de la nuit, etc.). <Des mesures, oui bien sûr, certainement, mais pas chez moi qui fait déjà "assez d'efforts">, semble la réaction quasi généralisée... Pffff, comme dirait M. Rabozee.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs