Accueil Société

Coronavirus: les policiers relancent les contrôles sans entrain

La police a bien pour prérogative de sanctionner les clients ou participants à des événements qui seraient pris en « flagrante » infraction aux règles en matière de CST. Mais les différentes zones de police du pays ne semblent pas s’atteler à la tâche avec la même proactivité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Contrôlera, contrôlera pas, ou contrôlera à moitié ? En principe, la police est bien supposée rechercher les infractions aux mesures sanitaires, notamment en ce qui concerne le recours au Covid Safe Ticket (CST) là où il est rendu obligatoire. Ce point a déjà, début novembre, fait l’objet d’une actualisation de la circulaire du Collège des procureurs généraux, la fameuse COL06/2020, maintes fois mise à jour depuis le début de la crise. Celle-ci demande certes une poursuite prioritaire des commerçants, exploitants ou organisateurs d’événements pris en faute de vérification de CST. Mais si les clients et participants, eux, sont supposés être traités avec plus de souplesse (un avertissement), un PV peut bien être dressé en cas d’infraction « flagrante ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 19 novembre 2021, 16:32

    Combien de contrôles dans les établissements de Molenbeek ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs