Accueil Sports Coupe du monde

Entre mille polémiques, le Mondial prend forme au Qatar

A un an du coup d’envoi, tout est pratiquement prêt. Et le petit état du Golfe ne s’est rien refusé pour soigner son image. Cette 22e édition est déjà historique : ce sera la 1re tenue au seuil de l’hiver en Europe et la dernière avec 32 nations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Avec 13 nations qualifiées sur 32, le pays hôte y compris, la route vers le Qatar est encore longue et incertaine. En revanche, à un an (et 2 jours) du match d’ouverture, le petit état du Golfe persique annonce qu’il est fin prêt pour accueillir les 64 rencontres entre le 21 novembre et le 18 décembre 2022, jour de la fête nationale. Pour recevoir les 32 sélections et le gros million de supporters espérés. « Nos stades sont prêts à 98 %. Pour la fin de cette année, on aura donné le dernier coup de marteau », rassure le Comité organisateur, qui a investi 6 milliards et demi de dollars rien que pour ses infrastructures et les terrains d’entraînement. Au total, huit enceintes d’une capacité comprise entre 40.000 et 80.000 places, pour le stade de Lusail, théâtre de la finale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Duruisseau Pascal, vendredi 19 novembre 2021, 16:30

    Quelle farce !

Aussi en Coupe du monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs