Accueil Société

Manifestations de la police: les syndicats sont furieux après l’échec des négociations

« J’avais l’impression qu’on nous riait au nez. » Une nouvelle concertation était prévue ce jeudi. Le résultat des négociations n’est pas ce qu’espèraient les syndicats de la police qui prévoient déjà de nouvelles actions.

Temps de lecture: 2 min

Les syndicats de la police sont furieux à l’issue de la concertation sociale de ce jeudi. Des centaines de protestataires qui se trouvaient devant les bâtiments de la police fédérale à Bruxelles ont rejoint spontanément la rue de la Loi.

« J’avais l’impression qu’on nous riait au nez », a déclaré Carlo Medo du SNPS. Selon lui, les syndicats de police prévoient de manifester à nouveau lundi, notamment.

Depuis lundi, les syndicats de police mènent chaque jour des actions contre le blocage des négociations salariales, contre la révision du dispositif de fin de carrière et le manque de moyens. Une nouvelle concertation était prévue ce jeudi avec notamment des représentants du SPF Intérieur. Formellement, cela concernait le préavis de grève que les syndicats ont remis pour la police locale. Un préavis de grève pour la police fédérale est déjà d’application.

Après une heure, la réunion était terminée. « Nous avions espéré recevoir un message pour redémarrer les négociations avec une proposition adaptée », a expliqué Joery Dehaes, de l’ACV Politie.

« J’avais l’impression qu’on nous riait au nez. Je n’avais jamais vu ça auparavant », explique Carlo Medo. « Cela signifie que les négociations sont complètement dans l’impasse. La base n’en sera que plus déterminée ».

Un appel au Premier ministre

Après avoir appris la nouvelle, des centaines de protestataires ont alors rejoint la rue de Loi pour réclamer un entretien avec le Premier ministre Alexander De Croo, la ministre de l’Intérieur étant en visite de travail aux USA. Selon M. Medo, le Premier ministre n’a pas voulu recevoir de délégation.

Le cabinet du Premier ministre a indiqué qu’Alexander De Croo se trouvait au Parlement lorsque deux policiers sont venus à l’improviste réclamer une discussion. Ils ont reçu le message que la ministre Verlinden sera disponible pour « une conversation sereine » après son retour. Lors d’une conversation téléphonique mercredi soir, la ministre aurait elle-même proposé de rencontrer les syndicats dans les plus brefs délais.

Les syndicats de police ont l’intention de poursuivre leurs actions ces prochaines semaines. Des grèves du zèle devraient déjà se produire vendredi dans les aéroports et certains services du SPF Justice comme le transport de détenus. Une nouvelle manifestation devrait avoir lieu à Bruxelles lundi, selon M. Medo.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko