Accueil Belgique Politique

Comment une députée veut priver le Vlaams Belang de dotation

La jeune députée PS Mélissa Hanus veut convaincre sept collègues de déposer avec elle un recours au Conseil d’Etat en vue de retirer au parti d’extrême droite son financement public. Motif : « hostilité manifeste aux droits de l’homme ».

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Mélissa Hanus (PS) est la plus jeune députée de la Chambre ( élue à 26 ans en 2019). Mais elle n’a pas attendu le nombre des années pour s’attaquer à un (très) gros morceau : le Vlaams Belang. Plus exactement à la dotation publique du parti flamand d’extrême droite (7,9 millions en 2020) qu’elle veut supprimer. Rien que ça.

Point de départ : « J’ai été marquée par la montée de l’extrême droite en Belgique et sa forte présence à la Chambre », explique celle qui a revêtu un t-shirt à l’effigie de Martin Luther King pour sa prestation de serment et a refusé ce jour-là de partager le perchoir avec l’autre plus jeune député, le Vlaams Belang Dries Van Langenhove. Depuis lors, ce combat contre l’extrême droite ne l’a pas quittée. Au contraire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

62 Commentaires

  • Posté par Meersman Olivier, mercredi 24 novembre 2021, 9:06

    "a refusé ce jour-là de partager le perchoir avec l’autre plus jeune député, le Vlaams Belang Dries Van Langenhove" Elle n'a rien refusé du tout, c'est un des Parlementaires qui a fait en sorte qu'il n'y ait pas de prestation au perchoir parce que deux candidats (soi-disant, mais pour écarter le VB surtout). Ils l'ont fait de leurs sièges respectifs...

  • Posté par Meersman Olivier, mercredi 24 novembre 2021, 9:02

    Alors d'abord on dit 'droits humains' de nos jours, ensuite pour prouver ses dires et les étayer bonne chance...

  • Posté par Verslegers Martine , mardi 23 novembre 2021, 20:07

    Comment peut-on alloué autant d'argent qui sème sa haine, à côté de cela l'état en aurait bien besoin pour faire des choses plus utiles à la population.

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 21 novembre 2021, 14:48

    Ben oui, combattre l'extrême droite est une façon comme une autre de faire oublier toutes les casseroles que traîne le P$. La liste est longue comme un jour sans pain : les 3 Guy (Spitaels, Coeme, Mathot), Cools et Vanderbiest, Van Cau, De Spiegeleer, l'IOS, l'ICDI et j'en passe, Edmée De Groeve et Luc Partoune quelques années plus tard, Anne-Marie Lizin, Alain Mathot fils du précédent, Stéphane Moreau et la clique de Nethys, Yvan Mayeur et son Samusocial, le Gial, Toit et Moi et Raphaël Pollet. Décidément, Mélissa Hanus a beaucoup de nettoyage à faire chez elle avant de s'occuper des autres.

  • Posté par Delpierre Bernard, dimanche 21 novembre 2021, 16:08

    Vous avez oublié le très cher camarade Moreau qui dispose encore d'un contrat en béton auprès du service d'incendie de Liège lequel serait amené à lui verser en cas de licenciement des sommes fabuleuses alors qu'en fait il n'y a jamais travaillé. C'est pas beau tout cela.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs