Accueil Opinions Éditos

Coronavirus: chacun pour soi, chacun chez soi et le ciel t’aidera…

A peine le Comité de concertation terminé, c’est la foire aux individualités et aux cas particuliers qui s’est déclenchée.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Ce mercredi, le Premier ministre, Alexander De Croo, exhortait : « Nous devons tous être solidaires dans la lutte dans tous les secteurs. Cela ne sert à rien de dire que ce sont les autres qui sont responsables et il faut agir partout. » Le résultat obtenu est un gigantesque bras d’honneur. A peine le Codeco terminé, c’est la foire aux individualités et aux cas particuliers qui s’est déclenchée. Ce sont les entreprises, par la voix tonitruante de la FEB et des autres organisations patronales, qui disent non au télétravail de quatre jours. Ce sont les boîtes de nuit qui assassinent les mesures qui leur sont imposées. La veille, c’était les syndicats de soignants qui éructaient contre l’obligation de vaccination assortie de sanctions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Lecocq Annie, vendredi 19 novembre 2021, 17:36

    FR.W Je n'ai pas bien compris votre commentaire, veuillez éclairer ma lanterne.

  • Posté par Bartet Guy, vendredi 19 novembre 2021, 21:17

    Ce que M. ou Mme FR.W veut dire c'est que les non-vaccinés, quand ils se retrouvent à l'hôpital, sont bien contents d'être remboursés par la sécu comme les autres, alors qu'ils s'y retrouvent de leur propre initiative. Quand on refuse de se faire vacciner, il faut assumer et ne pas demander à être remboursé aux frais des autres (et de soi-même pour une infime partie).

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 19 novembre 2021, 13:27

    Hors de son contexte (multiplication des articles qui disent exactement la même chose sur la pandémie pour augmenter le nombre de clics qui rétribuent le journal, ouverture d'un forum qui permet d'augmenter encore plus ce nombre de clics), votre édito est remarquable comme beaucoup d'articles de votre journal. Souvent les mots de votre journal sonnent comme du petit lait dans mon oreille. J'aimerais tant que cela continue. Hélas, force m'est de constater que vos belles intentions, vos belles paroles, sont contredites par vos actes, delvaux. C'est honteux et inacceptable. Arrêtez de suivre l'illusion de la rétribution au nombre de clics. Elle ne mène qu'à la perte de qualité et de crédibilité. Les réseaux "asociaux" en sont l'exemple le plus flagrant. Laissez leur cette exclusivité. Concentrez-vous sur votre mission et votre qualité : informer et former vos lecteurs. Fermez donc votre forum. Ce n'est qu'une autoroute à désinformations utilisée par une clique de personnages peu recommandables qui considèrent votre forum comme un café du commerce où ils peuvent déverser leur fientes en toute impunité. Il n'apporte aucune valeur ajoutée à votre journal. Au contraire. C'est du chacun pour soi.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 19 novembre 2021, 11:52

    Madame DELVAUX; avec VOTRE slogan "« Je fais ce que je veux, quand je veux » (pour la pandémie Covid) ; vous vous placez bien bas dans le niveau d'un journal comme Le Soir ... et d'un point de vue éthique, tout court. Et comme l'écrivait un autre lecteur: avec un tel niveau ... il vaudrait mieux fermer boutique et vendre du papier hygiénique car cela piquerait moins aux fesses !

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 19 novembre 2021, 21:19

    @Bartet Guy. Et si je faisais de même en me balançant d'une branche à l'autre, au cris de "HEIL HITLER" : auriez-vous encore la même mansuétude ? (qu'il ne s'agissait QUE d'une mimique). Voyez par vous même la récupération des inciviques...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs