Accueil Société

Coronavirus: deux tiers des Belges comprendraient un nouveau confinement

Selon un sondage réalisé par l’institut Ipsos, 65 % des personnes interrogées serait compréhensifs à l’idée d’un nouveau confinement. Tandis que 67 % seraient pour la vaccination obligatoire.

Temps de lecture: 1 min

Les nouvelles mesures sanitaires sont insuffisantes pour la moitié des Belges, ressort-il vendredi d’une enquête réalisée par l’institut Ipsos pour le compte du quotidien Het Nieuwsblad. Tandis que 65 % des personnes interrogées feraient preuve de compréhension à l’égard d’un nouveau confinement, 67 % soutiennent la vaccination obligatoire.

Seuls 3 % des Belges estiment « très élevées » les chances de fêter Noël et le Nouvel An normalement et 18 % considèrent cette probabilité « élevée », selon le sondage. Les autres – une large majorité de 79 % – n’ont que peu d’espoir. Ils estiment que la possibilité de pouvoir célébrer les fêtes de fin d’année normalement avec de nombreux amis et membres de la famille est « faible », voire « très faible ».

Les avis concernant l’approche des gouvernements sont en outre très partagés. Quatre Belges sur dix s’en disent satisfaits, alors que les autres la désapprouvent. Les francophones sont notamment plus indulgents que les Flamands. L’âge intervient également. Parmi les plus de 65 ans, 52 % sont positifs, tandis que chez les 18-24 ans, ils ne sont que 37 %.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par durand Marc, vendredi 19 novembre 2021, 10:39

    Confiner les non vaccines seulement en les payant car cela serait obligatoire et faire travailler les vaccines. Voici qui serait tres drole...et populaire . La triste realite de ce sondage c est que la majorite des belges souhaitent etre reconfinés. Etre payés sans travailler, c etait bien finalement ! Nous avons atttrapé avec cette crise un virus bien plus mortel que le covid. La flemmardite aigue...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 novembre 2021, 13:09

    <Confiner les non vaccinés> ne signifie pas qu'ils soient "dispensés" de travailler mon vieux. Ne vous réjouissez pas trop vite... Le télétravail peut s'imposer ou l'obligation d'un "CST" comme en Allemagne ou en Italie pour se rendre au travail (avec tests réguliers si pas de vaccination ni de guérison "récente"). D'ailleurs en Autriche, le "confinement" des personnes non vaccinées ne concerne pas spécifiquement leur travail, mais bien leurs autres activités "non-essentielles". [https://www.lesoir.be/407249/article/2021-11-18/coronavirus-une-partie-de-lautriche-reconfinee-des-magasins-et-des-ecoles-fermes]. [https://www.lesoir.be/406348/article/2021-11-14/autriche-pays-bas-ces-pays-qui-serrent-severement-la-vis-face-la-reprise-de].

  • Posté par Drumberg Benoit, vendredi 19 novembre 2021, 9:12

    Il faut confiner les non vaccinés ! Ces égoïstes qui croient protéger leur petite santé et pas à l'intérêt collectif ! Qu'ils restent chez eux et tout ira mieux pour tout le monde !

  • Posté par Carre Stany, vendredi 19 novembre 2021, 8:20

    Ces mesures seront impossibles à appliquer chez ceux qui ont décidé de se faire vacciner! Il faut quand même qu'il y ait des avantages,... pourquoi alors se faire vacciner si c'est pour se retrouver confiner ou empêcher de faire les fêtes de fin d'année...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 19 novembre 2021, 11:57

    <<une diminution importante des hospitalisations en USI et des décès>>, décidément...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko