Accueil Monde Afrique

Congo Hold-up: le clan Kabila a détourné au moins 138 millions de dollars de fonds publics

« Le Soir » et ses partenaires publient dès ce vendredi l’enquête « Congo Hold-up ». La face cachée de la kleptocratie congolaise : corruption, détournements, clientélisme… Avec le concours de la banque BGFI, l’ex-régime de Joseph Kabila a détourné quelque 138 millions de dollars en six ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Président de la République démocratique du Congo de 2001 à 2018, Joseph Kabila coule désormais des jours heureux dans sa ferme privée de Kingakati, à 50 kilomètres de la capitale Kinshasa. Tandis que plus de 70 % des Congolais survivent avec moins de 2 dollars (1,76 euro) par jour, Joseph Kabila et sa famille ont accumulé une fortune colossale au cours de ces années de pouvoir sans partage. Selon une enquête publiée par Bloomberg en 2018, le clan présidentiel possède 120 permis miniers et plus de 70 entreprises d’une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars.

Cet argent vient, en grande partie, de la corruption et du détournement massif de fonds publics. C’est ce que révèlent à partir d’aujourd’hui Le Soir et ses partenaires du projet Congo Hold-up grâce à la plus grande fuite de données jamais survenue en Afrique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par dams jean-marie, dimanche 21 novembre 2021, 15:48

    Etonnant , il doit y avoir une erreur ! La faute à Tintin probablement !!!

  • Posté par L. D., dimanche 21 novembre 2021, 9:59

    Ceci est bien plus important que le rapport sur les "méfaits" du colonialisme de la scandaleuse commission Congo voulue par nos Bobos. On sait déjà où ira l'argent des éventuelles indemnisations.

  • Posté par B Thomas, vendredi 19 novembre 2021, 23:49

    Il faut relire son interview dans le Soir du 1er décembre 2018 par Colette Braeckman (https://www.lesoir.be/193185/article/2018-12-01/joseph-kabila-au-soir-mon-successeur-aura-surtout-besoin-de-dignite). Quelle franche rigolade ! Morceaux choisis: "Le Congo, certes, a des problèmes, mais c’est aussi un pays d’hommes et de femmes dignes." "Mes fermes, à Kingakati ou au Katanga, sont le résultat d’années de travail, j’ai construit petit à petit" "Quand on est arrivé ici avec Laurent-Désiré Kabila (son père, NDLR), notre désir, c’était de transformer le Congo. De changer l’homme, sa façon de voir. Le Zaïre est devenu la RDC mais, au niveau de la mentalité, on a connu quelques difficultés. L’essentiel, c’est que la société ne nous a pas transformés, nous…"

  • Posté par Otte Gérard, vendredi 19 novembre 2021, 22:10

    Je suggère qu'on remplace les statues de LII par celles de Kabila ou Mobutu (au choix).

  • Posté par Restons Optimistes , vendredi 19 novembre 2021, 20:41

    Rien n'a changé depuis Mobutu!

Plus de commentaires

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs