Accueil Culture Scènes

Autopsie d’une jeunesse séduite par le fascisme

Pendant trois ans, Paola Pisciottano a rencontré des jeunes en Italie, en France, en Grèce et en Belgique pour tenter de comprendre ce qui pousse de plus en plus d’entre eux vers l’extrême droite. De cette plongée documentaire, elle tire un spectacle puissant.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Au théâtre, certains sujets se démodent vite. Et d’autres, au contraire, prennent toujours plus d’acuité. Quand, en 2017, Paola Pisciottano se penche sur les vidéos d’Eric Zemmour, le polémiste se cantonne à des balbutiements artisanaux sur les réseaux sociaux. La metteuse en scène italienne est alors loin de s’imaginer qu’en 2021, quand son spectacle, Extrême/Malecane , débarquerait sur la scène, ce Français, entre-temps condamné pour injure et provocation à la haine, serait pressenti dans la course à la présidentielle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs