Accueil Monde

Maria Ciro, Colombie: «Défendre les paysans et l’environnement, malgré les menaces»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On entend dire que la région où je vis est violente : elle est surtout violentée ! » Maria Ciro, 50 ans, est une femme déterminée. Et avec d’autres compagnons de sa région, Catatumbo, au nord-est de la Colombie, elle a décidé de se battre pour que les conditions de vie des communautés paysannes et indigènes soient enfin dignes.

« En 2004 », explique-t-elle, « nous avons fondé le Comité d’Intégration sociale du Catatumbo (CISCA) pour défendre notre territoire contre les groupes illégaux, mais aussi les multinationales et l’armée. Car le danger y est permanent, et depuis longtemps. Il y a plus de 100 ans, notre région a commencé à subir l’exploitation pétrolière, qui a entraîné le déplacement forcé des populations, la perte de nos terres et de notre culture ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs